Des cambrioleurs, opérant sur Poitiers et les environs ont été interpellés, le butin est impressionnant

Ils seraient d'ores et déjà impliqués dans 5 cambriolages et deux tentatives, deux hommes ont été interpellés le 26 juillet à Poitiers. Lors d'une perquisition à leurs domiciles, les policiers ont découvert de nombreux objets, bijoux, bibelots, sacs, montres et autre matériel multimédia.

Des cambriolages en série ont été perpétrés depuis le début du mois de juillet sur la commune de Buxerolles.  La police a alors décidé d'intensifier sa surveillance sur cette commune. Et le soir du 26 juillet, des fonctionnaires de la Brigade Anti Criminalité, la BAC, ont repéré un véhicule déclaré volé depuis le 21 juillet. Après avoir mis en place un dispositif de surveillance, ils ont vu deux hommes y prendre place après avoir utilisé les clefs.

 Lors de la tentative d'interpellation, les deux suspects ont pris la fuite, mais ils ont finalement été arrêtés et placés en garde à vue.

Devant les policiers ils ont nié toute implication dans les délits, mais lors de perquisitions à leurs domiciles respectifs, de très nombreux objets ont été découverts. Du matériel multi-média, 5 fusils, des bijoux, des bibelots de valeur, du parfum,des sacs, des montres entre autre.

À l'issue de 48 heures de garde à vue, les deux hommes ont été déférés devant un juge d'instruction et placés en détention provisoire à Vivonne.

la direction départementale de la sécurité publique met en ligne sur le site Facebook de la préfecture de la Vienne les photos des objets découverts. Si des victimes reconnaissent un bien, elles doivent appeler le commissariat de Poitiers au 05.49.60.61.86

Regardez ce reportage de Sophie Goux, Antoine Morel et Philippe Ritaine.
Intervenants : Jean Prost , Directeur départemental de la sécurité publique; Ludovic Lucas, Brigadier de police



 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité