Canicule : les préfectures de Nouvelle-Aquitaine annoncent une série de mesures préventives

En raison des fortes chaleurs dans plusieurs départements de Nouvelle-Aquitaine, la préfecture annonce une série de mesures pour protéger les populations. En plus de la canicule, le risque d’incendies en Gironde inquiète les autorités.

Laurent Perron, le directeur régional Sud-Ouest de Météo France, est formel. C’est bien la première fois que la vigilance rouge canicule est déclenchée dans la Nouvelle-Aquitaine, depuis que le dispositif existe. 

Selon les dernières prévisions données par Météo France ce jeudi, cet épisode caniculaire “intense et précoce” devrait durer dans la région jusqu’à la fin de la semaine. Plus tôt dans la journée, l’institut national de météorologie a placé douze départements de l’Hexagone en “vigilance rouge canicule”. Parmi eux, les départements des Landes, la Gironde, le Lot-et-Garonne, la Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres et la Vienne.

Toutes les manifestations à l’extérieur sont annulées

La préfète de Nouvelle-Aquitaine Fabienne Buccio a annoncé ce jeudi l’interdiction, dès demain 14h00, de toutes les manifestations publiques prévues en extérieur en Gironde. Sont également concernés les événements privés qui devaient se tenir dans des locaux non climatisés. Ces interdictions sont en vigueur jusqu’à lundi 20 juin. “Tous les feux d’artifice sont également interdits”, précise la préfète. 

Dans le département des Deux-Sèvres, "toutes les manifestations publiques sportives, festives ou culturelles en extérieur ou dans des établissements non climatisés recevant du public sont interdites à compter du vendredi 17 juin 2022 de 14 heures", a indiqué la préfecture.  "Toute manifestation publique, festive, sportive en extérieur dans l’espace public est interdite dans la journée", annonce de son côté la préfecture de la Vienne

La préfecture de la Charente-Maritime a aussi pris un arrêté préfectoral. Les autorités locales interdisent donc "toutes les manifestations publiques, notamment les manifestations et rassemblements à caractère festif, culturel et sportif, en extérieur ou dans des établissements non climatisés recevant du public". Selon l'arrêté, ces interdictions seront en vigueur dès ce "vendredi 17 juin 2022 de 14h à 20h et les jours suivants de 10h à 20h, jusqu'à la fin de l'épisode caniculaire".

Les enfants peuvent rester à la maison

Depuis l’annonce de la vigilance rouge canicule dans plusieurs départements de Nouvelle-Aquitaine, le gouvernement a annoncé que “les parents qui le souhaitent et qui sont en mesure de le faire pourront garder leurs enfants à domicile et ne pas les envoyer à l’école ou au collège demain vendredi”, afin de limiter les déplacements en extérieur. 

Retour du “plan bleu” dans les EHPAD 

Le directeur général de l’agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine Benoît Elleboode a notamment annoncé la mise en place du “plan bleu” dans tous les EHPAD des départements concernés par la vigilance rouge canicule. 

Tout le monde est concerné par les fortes chaleurs, les personnes fragiles comme celles qui pensent qu’elles ne le sont pas

Benoît Elleboode, directeur général de l’agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine

Instauré dès l’épisode caniculaire de 2007, ce dispositif prévoit notamment “le confinement et l’évacuation des résidents, usagers et personnels” des EHPAD, l’accueil de personnes vulnérables “venant de leur domicile ou d’autres établissements”, indiquent les ARS. 

Risque d’incendies en Gironde

En plus de la canicule, les services de secours et d’urgence du département de la Gironde sont en vigilance du fait du risque d’incendie. Les feux de forêts risquent de se déclarer dans plusieurs zones. À cet effet, la préfecture rappelle que “les activités humaines à l'intérieur du massif sont interdites, tout comme les écobuages”. Ces interdictions devraient être maintenues “jusqu'à la fin de cet épisode", précisent les autorités.

Nous avons été amenés à augmenter nos effectifs de garde. Nous avons mobilisé 800 pompiers au lieu de 700  en temps habituel, ainsi qu'une capacité de rappel supplémentaire", a annoncé Marc Vermeulen, le contrôleur général et chef de corps des pompiers de Gironde (SDIS 33).  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité