À Cissé, une redoutable machine à remonter dans le temps s’expose au musée Rossignol

Les fameuses cartes Rossignol ont orné les murs des salles de classe durant près de 40 ans. Elles ont leur musée, à Cissé (86), qui se propose de vous faire replonger dans le bouillon émotionnel de vos dix ans.
Carte "Rossignol"
Carte "Rossignol" © Camille Saiseau - France Télévisions
Je vous parle d’un temps que les moins de 30 ans va laisser froid. Jusque dans les années 80, dans chaque salle de classe de France, parmi l’affichage pédagogique qui ornait les murs, trônait invariablement une carte Rossignol. Souvent plusieurs. Le squelette et les cartes des batailles napoléoniennes se disputaient l’espace avec les "tableaux d’élocution". Regorgeant de détails pour aider les élèves à dévelloper leur langage, l’usine automobile, la saison des moissons et la construction de Notre-Dame toisaient les enfants tous les jours de l’année, parfois plusieurs années d’affilée. Comme des fenêtres sur ailleurs, constamment ouvertes. Et fatalement, les esprits papillonnant finissaient invariablement par venir s’y perdre pendant de longs moments, espérant sans trop y croire dénicher un détail qui leur aurait échappé jusque-là.
Carte "Rossignol"
Carte "Rossignol" © Camille Saiseau - France Télévisions

Moi j’étais dans une école de campagne et on avait les cartes sous les yeux tous les jours, sur tous les murs. Les tableaux sur la science, le corps humain … Et l’œil là-bas ! Je le revois encore, là, l’œil. Et il me parle beaucoup. Il m’a beaucoup marqué.

Sylvette, en visite au musée Rossignol

Ainsi, quand le visiteur tombe nez à nez avec LE Vercingétorix se rendant à César qu’il pensait avoir oublié, l’illustration vieillotte sur carton défraichi se révèle un ascenseur émotionnel intraitable.

Chacun a un petit appareil photo dans sa mémoire. Et c’est gravé : la prise de la Bastille, Louis XI sous le chêne, toutes ces cartes d’histoires … Pour une majorité de français, ils ont appris avec et ça fait partie d’eux-mêmes.

Philippe Rossignol, Éditions Rossignol

Ce qu’on sait moins, c’est que ce patrimoine mémoriel national est poitevin. Les éditions Rossignol sont fondées en 1946 sur les rives de la Gartempe, à Nalliers (86), par un couple d’instituteurs éclairés qui créent des supports d’apprentissage pour s'aider entre collègues. L’absolu dénuement au sortir de la guerre crée un tel besoin que les commandes affluent immédiatement, au point de devoir déménager à Montmorillon (86) quelques années plus tard. La maison d’édition employait alors une centaine de salariés, dont la moitié de représentants sillonnant la France.
carte Rossignol
carte Rossignol © Camille Saiseau - France Tv
Au total Madeleine et André Rossignol ont créé près de 800 planches différentes dont certaines, les tranchées de Verdun notamment, sont aujourd’hui très recherchées par les collectionneurs. Et il se dit même que le squelette, indémodable, ferait encore quelques apparitions au tableau, surgi d’un autre temps.

De nos jours, on est noyé sous tout un tas de photos avec les télés, les tablettes et le numérique. Ça reste trois secondes, parfois cinq. Alors qu’autrefois l’instituteur faisait son cours avec l’illustration au tableau. Pendant une heure on la voyait. Et après elle restait affichée au mur. On ne peut pas comparer avec aujourd'hui.

Philippe Rossignol, Éditions Rossignol

On peut néanmoins admirer, à ses risques et périls, au musée Rossignol de Cissé, sur rendez vous. Philippe Rossignol, le fils, en blouse grise d'instituteur, se fera un plaisir d'organiser les retrouvailles.

VIDEO. Jérôme Vilain et Camille Saiseau ont voyagé dans le temps pour vous.

CARTE - Cissé (Vienne)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie musée culture