Coronavirus. Une application de Gamers recrée une salle de classe virtuelle

L'application Discord utilisée par les Gamers est utilsée depuis peu par certains enseignants. Des élèves, fans de jeux vidéos en ligne, leur ont proposé ce support. Son avantage : il permet les échanges sonores instantanés et reproduit une salle de classe virutelle.

L'application Discord, utilisée habituellement par les adeptes de jeux vidéos en ligne pour communiquer entre eux pendant les parties, aide à reproduire une salle de classe virtuelle.
L'application Discord, utilisée habituellement par les adeptes de jeux vidéos en ligne pour communiquer entre eux pendant les parties, aide à reproduire une salle de classe virtuelle. © FTV
Mardi soir, des élèves du lycée Mandela de Poitiers ont reçu les félicitations de leur proviseur pour avoir proposé à leurs professeurs de reproduire leur salle de classe sur un logiciel habituellement destiné aux échanges entre Gamers, les adeptes de jeux vidéos en ligne.

Je crois que nos élèves sont conscients de la difficulté de la situation et c'est leur manière de contribuer
(C. Simonet, proviseur)

Ce logiciel, nommé Discord, est à l'origine conçu pour les communautés de joueurs en ligne. Il permet d'échanger des messages écrits, mais surtout de se parler par l'intermédiaire de salons de discussion. Bref, l'application permet de recréer virutellement une salle classe.

"Ca se révèle très vivant", explique Christophe Simonet, proviseur du lycée Nelson Mandela à Poitiers.

"Je crois que nos élèves sont conscients de la difficulté de la situation et c'est leur manière de contribuer, de dire qu'ils sont motivés et ils montrent ce qu'ils savent faire à leurs enseignants", constate le proviseur. "C'est une initiative des élèves, suivie par les professeurs. Il faudra ensuite en faire le bilan, mais pour le moment, l'initiative va dans le bon sens."

"C'est un outil très pratique pour aider les enseignants à assurer la continuité pédagogique", poursuit-il.

Des élèves inhibés enfin s'expriment

L'application Padlet utilisée par le lycée André Theuriet de Civray permet de déposer cours, corrigés et devoirs sur un mur virtuel.
L'application Padlet utilisée par le lycée André Theuriet de Civray permet de déposer cours, corrigés et devoirs sur un mur virtuel. © FTV

Tout le monde est connecté et m'entend répondre aux questions des uns et des autres
(J.-D. Sen Gupta, professeur de lycée)

Au lycée André Theuriet de Civray, dans le sud Vienne, Jean-Dilip Sen Gupta, professeur de Sciences économiques et sociales, utilise ce même réseau. Ses élèves de Terminales l'ont convaincu. 

"L'avantage que j'y trouve, c'est la facilité d'échanger avec les élèves. Ils réalisent l'activité que je leur ai envoyée et ensuite on échange de vive voix, comme en salle de classe. Tout le monde est connecté et m'entend répondre aux questions des uns et des autres."
Dans ce lycée, les professeurs utilisent d'abord l'application Padlet, choisie par l'établissement, à l'initiative des enseignants référents. Elle fonctionne comme un mur virtuel sur lequel les documents destinés à la classe sont déposés. 

"Nos élèves y retrouvent l'intégralité des cours, et les miens avec des vidéos de ma chaîne YouTube. Ils peuvent réaliser toutes les activités depuis chez eux. Ensuite, avec cette autre application, Discord, on échange avec eux. Et je constate que des élèves inhibés, qui ne prennent que très rarement la parole en classe, posent enfin des questions. Pour certains élèves, parler à voix haute devant les autres, c'est compliqué. Via ce type d'applications, ils parviennent à poser les questions qu'ils ne posaient pas jusque-là."

L'enseignant note qu'il est intéressant que "cette application qui est un truc d'élèves intègre aussi le prof. Les élèves nous invitent à l'utiliser avec eux."

L'initiative n'est pas isolée. En France, d'autres classes utilisent aussi ce dispositif. Pour Jean-Dilip Sen Gupta, elle tombe particulièrement bien : son cours de sociologie cette semaine est justement consacré au lien social.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société économie éducation gamers assembly sport esport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter