Coronavirus : important foyer épidémique à l'hôpital de Loudun, les admissions suspendues

Une soixantaine de patients et de soignants de l'établissement ont été testés positifs au Covid-19. En mai dernier déjà, un foyer épidémique avait été détecté au sein de l'hôpital de Loudun (Vienne). 

L'hôpital de Loudun (VIenne), ce vendredi 26 février.
L'hôpital de Loudun (VIenne), ce vendredi 26 février. © Marine Nadal, France Télévisions

Tous les services sont touchés. Le CHU de Poitiers dont dépend l'hôpital de Loudun  (Vienne) le confirme ce vendred matin : cinquante-sept cas de coronavirus ont été détectés. Les analyses ont révélé que vingt-six patients et vingt-six soignants de l'établissement, ainsi que cinq résidents de l'Ehpad sont contaminés. Les soignants dont la plupart a été vaccinée sont actuellement confinés. 

C'est le cas de Franck Texier, aide-soignant ; il termine sa quarantaine la semaine prochaine et parle d'une "contagion à vitesse grand V". 

Malgré les gestes barrières, malgré les masques, on a tout ce qui faut, mais on s'aperçoit que c'est hyper contagieux. Et on n'arrive plus à tracer, ni à savoir d'où ça vient.

- Franck Texier, aide-soignant

Franck Texier a été testé positif pour la seconde fois en moins d'un an. En mai dernier, une campagne de dépistage avait abouti à la découverte d'une vingtaine de cas, mais il évoque cette fois une situation bien différente, avec une contamination "bien plus forte". "Tout le monde a peur d'aller au travail, ça devient compliqué" explique-t-il. 

Si ce n'est pas la première fois qu'un cluster touche l'établissement de soins loudunais,  son ampleur est en revanche inédite. Les admissions ont en conséquence été suspendues sauf pour les cas Covid. Une unité Covid a d'ailleurs été mise en place pour accueillir les patients infectés.

Les autorités sanitaires ne confirment pas à ce stade la présence du variant anglais du virus mais des questions se posent. Tous les soignants et les patients de l'hôpital de Loudun seront dépistés le 3 mars prochain.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19