Département de la Vienne : comment s'explique la facture de 51 millions pour l'Arena Futuroscope

L'Arena Futuroscope doit ouvrir à la fin de l'année 2021. / © France Télévisions
L'Arena Futuroscope doit ouvrir à la fin de l'année 2021. / © France Télévisions

51 millions d'euros, c'est le prix que va coûter la future Arena qui va être construite sur la zone du Futuroscope par le conseil départemental de la Vienne. Une somme importante justifiée par le niveau de prestation selon les élus de la majorité du département mais qui peut donner matière à débat.

Par C.Hinckel et F.Loiseau

L'Arena va être construite à proximité immédiate du Futuroscope. La salle de 6.000 places doit ouvrir à la fin de l'année 2021 et est conçue pour accueillir des manifestations d'envergure, concerts ou rencontres sportives. Elle devrait devenir à terme un élément d'attractivité fort pour le département de la Vienne, dépourvu de salle de cette dimension.

En projet depuis 2016, on en sait aujourd'hui un peu plus sur la facture finale. La somme de 20 millions avait été évoquée au départ, aujourd'hui elle se chiffre à 51 millions. D'où vient la différence ? Pour Claude Edelstein, rapporteur du budget du département de la Vienne, elle s'explique facilement en détaillant les étapes du projet de financement. 

Les 20 millions d'euros, ont été évoqués au tout début du projet, c'était l'idée de départ avant toutes études. Quand on a avancé sur le projet, on était plutôt à 30 millions pour le bâtiment.
Claude Edelstein, rapporteur du budget du conseil départemental de la Vienne

Ensuite, les demandes et les conseils de l'exploitant de l'Arena ont été prises en compte, la surface de la salle a été augmentée de 2.000 m2 et les aménagements extérieurs sont passés de 5.000 à 12.000m2. Ces agrandissements ont fait grimpé la facture de sept millions auxquels il faut ajouter le coût du respect des normes environnementales, estimé à un million.

Nous arrivons à des coûts d'investissements hors prestation, hors études de 38 millions. La différence entre les 51 millions et les 38 millions, ce sont les frais des prestataires, par exemple ceux liés au recherche des spectacles et des manifestations qui vont se faire pendant les deux ans de la construction pour être prêts le jour où il y aura la remise des clés.
Claude Edelstein, rapporteur du budget du conseil départemental de la Vienne

 
Coût de l'Arena Futuroscope
Claude Edelstein, rapporteur du budget du conseil départemental de la Vienne

Claude Edelstein assure que l'Arena qui va être construite aura "un haut niveau de qualité tant au niveau de l'espace que de l'équipement". Avec cette facture de 51 millions, le prix de revient ramené au fauteuil se situe dans  la moyenne haute du prix des autres salles du même type en France.

Au sein du conseil départemental, l'opposition socialiste dénonce un investissement trop lourd pour le département de la Vienne. 

Il y a plein d'autres priorités qui sont dans les missions du département qui aujourd'hui ne sont pas assurées en terme d'investissement comme certains dans certains collèges, ou l'entretien des routes qui n'est pas optimum et ça, on ne le fait pas, c'est pas urgent, c'est repoussé au prochain mandat alors que l'Arena et l'Historial du Poitou, eux, sont prioritaires.
Sandrine Martin, conseillère départementale PS  


Sur les 51 millions d'investissement, 20 millions sont financés par le département de la Vienne, cinq millions par Grand Poitiers, un million par l'Etat et le reste par le recours au partenariat privé.



 

Sur le même sujet

Les + Lus