REVOIR. Trois minutes pour convaincre. 11 candidat-e-s pour la sélection départementale de Ma thèse en 180 secondes

Ce jeudi, onze candidat-e-s participeront au concours Ma thèse en 180 secondes. Cette sélection départementale déterminera les cinq candidats qui concourront à la finale régionale de la ComUE Léonard de Vinci (Poitiers-Limoges) le 18 mars prochain, à Chasseneuil-du-Poitou.

Ma thèse en 180 secondes (image d'illustration)
Ma thèse en 180 secondes (image d'illustration) © Arnaud Dumontier - MaxPPP

Le défi Ma thèse en 180 secondes est destiné à tous les étudiants inscrits en thèse de doctorat et docteurs diplômés en 2020. Il vise à informer de façon vulgarisée le grand public de la richesse et de l'intérêt des recherches scientifiques, tout en développant les compétences communicationnelles des doctorants avec le grand public.

En trois minutes chrono, les participants doivent convaincre un jury de scientifiques, journalistes et représentants d'entreprise par leur capacité de vulgariser leurs thèses, de façon claire et concise. Le tout avec l'appui d'une seule diapositive.

Suivez ici, en DIRECT, dès 17h, la finale départementale de Ma Thèse en 180 secondes depuis l'Espace Mendès France à Poitiers.
Ces onze candidat-e-s, présenteront leur thèse de doctorat sur des thématiques de droit, de médecine, de chimie ou encore de mécanique.

A l’issue de la sélection régionale, ces candidat-e-s tenteront de gagner leur place à la phase nationale (demi-finale à Paris début avril, finale nationale à Reims en juin), puis à la finale internationale à Paris en septembre.

En 2019, Florine Ecale (laboratoire EBI), doctorante poitevine, avait obtenu la première place lors de la finale ComUE Léonard de Vinci et avait, après avoir réussi la demi-finale nationale, concouru à la finale nationale à Grenoble.
Son sujet : Le stress moléculaire du microbiote.

Revoir la finale Régionale (2019)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ma thèse en 180 secondes éducation société université