replay

REPLAY. Arnaque à l'aide Covid des entreprises dans votre JT de 19h sur France 3 Poitou-Charentes

Au sommaire du journal France 3 Poitou-Charentes, nous évoquerons une affaire d'arnaque à l'aide Covid-19, mais aussi la grève des ATSEM qui revendiquent un meilleur salaire. Nous étions aussi à Niort à l'occasion de la gratuité des transports en commun, depuis cinq ans.

Voici un aperçu des principaux titres développés dans votre JT France 3 Poitou-Charentes de 19h.

Arnaque à l'aide Covid pour les entreprises

149 millions d'euros, c'est le montant de l'aide Covid apportée à près de 10.000 entreprises de la Vienne entre mars 2020 et juin 2022. Le résultat d'une volonté politique d'éviter la faillite les sociétés touchées par les confinements. Mais certains petits malins y ont vu une bonne manière de se faire de l'argent. Cela sans compter sur la vigilance des services des impôts.
Les services des impôts de la Vienne ont exceptionnellement ouvert leurs portes à Antoine Morel et Valentin Boulay.

Grève des ATSEM

Les ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles) demandent une meilleure valorisation financière de leur travail. Rencontre avec ces personnels indispensables à l'équipe pédagogique des écoles maternelles.

Bus 100% gratuit à Niort – Bilan après cinq années

Á Niort (Deux-Sèvres), il est possible de prendre le bus gratuitement depuis cinq ans. La ville est à ce jour la seule en Poitou-Charentes à avoir sauté le pas. La municipalité s'en félicite (la fréquentation a bondi d'un tiers). De son côté, l'opposition dénonce une circulation toujours très dense.

► Retrouvez tous nos programmes en direct et en replay sur france.tv

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité