L'élargissement de l'autoroute A10 à 2x3 voies déclaré d’utilité publique dans la Vienne et en Indre-et-Loire

L'enquête publique a été menée dans 26 communes de la Vienne et de l'Indre-et-Loire, concernées par le projet d'élargissement de l'A10. / © France 3 Poitou-Charentes
L'enquête publique a été menée dans 26 communes de la Vienne et de l'Indre-et-Loire, concernées par le projet d'élargissement de l'A10. / © France 3 Poitou-Charentes

Le projet d’aménagement à 2x3 voies de l’autoroute A10 entre Poitiers (Vienne) et Veigné (Indre-et-Loire) a été déclaré d’utilité publique par arrêté inter-préfectoral du 24 juillet 2018. Les travaux pourraient commencer au printemps 2019 pour la partie tourangelle.

Par Coralie Roland

Les préfètes de la Vienne et d'Indre-et-Loire ont donc déclaré d'utilité publique le projet d'élargissement de l'autoroute A10 à 2x3 voies entre les communes de Veigné (37) et l'échangeur avec l'A85 et de Vouneuil-sous-Biard, sortie Poitiers Sud (86).

Dans un communiqué, les préfectures rappellent la nature de ces travaux : il s'agit de "l’aménagement d’une voie supplémentaire dans chaque sens de circulation sur les 24 km de l’autoroute A10 entre la bifurcation de l’A10 et l’A85 au niveau de Veigné jusqu’à Sainte-Maure-de-Touraine" ; de "l’adaptation d’ouvrages d’art courants (...) à la nouvelle configuration élargie de l’autoroute" ; de "la construction de 2 viaducs dans les vallées de l’Indre et du Courtineau" et de "l’assainissement pluvial basé sur la conservation et l’adaptation de 17 bassins existants et la création de 9 nouveaux bassins afin d’assurer le traitement de l’ensemble des effluents de la plateforme autoroutière et l’écrêtement des eaux naturelles extérieures."

Si les chantier d'élargissement commenceront au printemps 2019 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, des travaux préparatoires seront programmés en amont. 

Le rapporteur public avait donné en mai dernier un avis favorable à la réalisation de cet élargissement. La consultation publique en Indre-et-Loire et dans la Vienne avait duré plusieurs mois, avec des réunions publiques d'information dans 26 communes réparties dans les deux départements.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus