Elections européennes : le casse-tête des panneaux électoraux pour les mairies

34 listes sont présentes pour les élections européennes du 26 mai 2019. / © PASCAL BONNIERE/VOIX DU NORD/MAXPPP
34 listes sont présentes pour les élections européennes du 26 mai 2019. / © PASCAL BONNIERE/VOIX DU NORD/MAXPPP

La  campagne électorale pour les élections européennes du 26 mai s'ouvre ce lundi 13 mai. 34 listes se présentent et , face à cenombre inédit, les mairies sont confrontées au casse-tête des panneaux d'affichage qu'ils doivent mettre en place.

 

Par Christine Hinckel

Chaque mairie a l'obligation d'installer autant de panneaux d'affichage que de listes devant chaque lieu de vote. Avec 34 listes présentes pour le scrutin du 26 mai, certaines municipalités, notamment les plus petites, sont confrontées à de véritables problèmes de logistique. Il leur faut chercher dans leurs stocks ou fabriquer de nouveaux panneaux.

D'autant que la réglementation concernant la place accordée à chaque affiche, dont la taille est imposée, est très stricte.
Près de Poitiers, Florence Jardin, la maire de Migné-Auxances, explique que la commune a dû réduire le nombre de sites d'affichage pour récupérer des panneaux.

"Au départ, on avait pensé diviser les panneaux en quatre or ce n'est pas possible de mettre des candidats en-dessous. Donc, il faut qu'on les positionnent dans le prolongement et la taille des affiches fait qu'on ne peut pas en mettre plus de deux par panneaux." 


Ce total de 34 listes pour les élections européennes du 26 mai en France constitue un record, avec plus de 2 600 candidats. En 1999, date du dernier scrutin européen avec une circonscription nationale unique comme c'est le cas cette fois, il y avait 20 listes.

Illustration de ces difficultés dans la Vienne avec le reportage d'Asma Mehanana, Louis Claveau et Alexandre Liégard:
 
Européennes : le casse-tête des panneaux électoraux
Ce lundi 13 mai, la campagne électorale pour les élections européennes débute. Les mairies sont confrontées au casse-tête des panneaux d'affichage, ace à laprolifération des listes. Reportage d'Asma Mehnana, Louis Claveau et Alexandre Liégard Intervenants : Benoit Gauvreau, Directeur général des services de la mairie de Quinçay et Florence Jardin, Maire de Migné-Auxances (86)

Sur le même sujet

Les + Lus