EN IMAGES. Une centaine de camions ambulants présents au FoodTrucks Festival de Buxerolles

Cornet de frites, burgers, poulet, poisson... Au FoodTrucks Festival, il y en a pour tous les goûts. Pour cette édition, qui a lieu jusqu'au samedi 11 mai, certains marchants ambulants hors du commun ont posé leur camion au parc de Bizais de Buxerolles (Vienne).

À peine entré dans le parc de Bizais de Buxerolles que l'odeur de friture et de nourriture se font déjà ressentir. Dans l'allée principale déambulent des milliers de visiteurs gourmands. Cuisine mexicaine, turque, brésilienne, libanaise, des dizaines de food trucks donnent l'eau à la bouche.

Des trucks en tout genre

Certains s'arrêtent, par simple curiosité, quand d'autres sautent le pas. Non pas pour manger, mais pour se faire tailler la barbe, comme Laurent. C'est la première fois qu'il vient au festival. En se baladant avec des amis, il découvre ces centaines de food trucks. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il a appris qu’il y avait un coiffeur-barbier ambulant. "Je trouve l’idée originale, c’est vraiment cool", explique-t-il, les yeux fermés, immobile sur son siège. Pas de besoin de réservation, il faut juste attendre son tour pour se faire beau.

La gérante de ce salon ambulant, nommé Le Camion de la Barbière, a fait appel à Mathieu, un intervenant externe et originaire de Buxerolles. Déjà venu lors de la précédente édition, Mathieu est fan de ce festival. "Ce qui plaît extrêmement ici, c’est la foule, les gens. Et les camions de bouffe évidemment", s’exclame-t-il en rigolant.

Un peu plus loin dans l'allée se trouve un camion... de massage. Des familles s'arrêtent, s'interrogent. Il est vrai que l'on peut se demander ce que fait un truck ambulant dédié au bien-être pour un tel évènement. Christelle Perridy, gérante de ce camion, estime que ce festival est l’occasion idéale pour se démarquer. "Je me suis rendu à ce festival parce que je sais que je suis un truck insolite et je me dis qu’il y avait un truc à faire ici, pour se faire connaître auprès d’un autre public".

Cela fait deux ans et demi qu’elle s’est lancée dans cette aventure ambulante, juste après la crise sanitaire. Christelle Perridy voyage principalement dans le nord des Deux-Sèvres, entre Bressuire, Parthenay et Thouars. “Je peux également me rendre en Vendée, dans le Maine-et-Loire, mais aussi dans la Vienne”, rajoute-t-elle. Et elle ne regrette pas son nouveau choix de vie, bien au contraire. "Le fait que je vienne chez les gens, cela leur enlève un énorme stress, au lieu de venir après le boulot et de reprendre la route".

"Depuis hier soir, je n’ai pas arrêté de travailler"

"15 h, pour six personnes, c'est bon pour moi !". En remontant dans l'allée principale, on entend Maëva parler à des visiteurs. Ils viennent de réserver un créneau dans la journée pour participer à son escape game. Basé à Guérande (Loire-Atlantique), Maëva gère ce truck insolite depuis 2019 avec d’autres associés. "On adore les escape games et les jeux de société, raconte-t-elle. On avait à cœur de faire découvrir notre jeu de manière insolite en proposant des jeux d’aventures, des jeux de pistes, voire des grands formats plus adaptés, pour des entreprises par exemple".

"C’est la deuxième année que je viens au festival. Il y a une superbe ambiance et je rencontre plein d’autres gérants de trucks. On vient ici parce que l’on aime bien faire participer et faire découvrir l’escape game. L’ambiance du festival est agréable", conclut-elle, en donnant un petit prospectus à des passants.

Pour cette année, les organisateurs ont voulu ouvrir leur festival à d'autres univers. L'Encre du Paradis, truck ambulant dédié au tatouage, en fait partie. Et ça ne désemplit pas. Yann Lapaix, gérant de ce camion ambulant, désinfecte ses outils de travail en attendant le prochain client. C’est la première fois qu’il vient au festival et depuis l'ouverture, il est ravi. "Depuis hier soir, je n’ai pas arrêté. Je travaille plus cette semaine que lors des conventions de tatouage", évoque-t-il avec sourire.

Auparavant tatoueur dans une boutique physique, il a décidé de se lancer dans son aventure solo en 2022. "Je me balade dans la France entière, ça me permet de voyager. Je peux aller où je veux". Et c’est une belle réussite. "Je fais cela devant les domiciles de mes clients, les gens sont contents de rentrer du travail et d’avoir cela à proximité". Depuis que Yann Lapaix possède son propre camion ambulant, la clientèle est encore plus diverse qu'autrefois. "Un jour, j’ai même tatoué le maire de mon village, mais il ne voulait pas que tout le monde le sache. Alors, je lui ai tatoué tout le dos, derrière sa maison".

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité