• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Une enquête sur le harcèlement et les transports sera menée en mai à Poitiers

Image d'illustration / © Éric Audras Maxppp
Image d'illustration / © Éric Audras Maxppp

Existe-t-il une corrélation entre le harcèlement et les modes de déplacements dans la Vienne ? C'est l'intitulé d'une enquête qui sera menée au mois de mai. La même enquête a été faite à Angoulême et Limoges.

Par Sophie Goux

À Paris, 100% des femmes affirment avoir été harcelées dans les transports en commun. Remarques sexistes, frottements, tentatives d'agression, masturbation, viol, les comportements répréhensibles sont légion. En région, le phénomène est sans doute moins marqué, mais il n'est pourtant pas inexistant.

Pour en avoir le cœur net, une étude est engagée à Poitiers et dans la Vienne en mai prochain pour recueillir des témoignages et chiffrer le problème. L'enquête sera menée par des sociologues et portera sur les modes de déplacements. Un questionnaire comptant une quarantaine de points sera mis en ligne et s'adressera aux femmes de plus de 15 ans. Le but est de récolter au moins 1 000 réponses pour établir une photographie assez précise de ce harcèlement. 

Les résultats seront rendus publics le 25 novembre pour la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

L'étude est lancée sur l'agglomération de Grand Poitiers en partenariat avec Vitalis, la société de transports en commun.

Reportage d'Anthony Halpern et de Laurent Gautier.
Intervenant : Cédric Faivre, directeur de Vitalis 
Une enquête sur le harcèlement et les transports sera menée en mai à Poitiers
Anthony Halpern et Laurent Gautier

 

Sur le même sujet

Réunion concernant les bassines

Les + Lus