• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gamers Assembly : c’est parti !

© Hugo Lemonier
© Hugo Lemonier

Élus, Jedis et développeurs se sont relayés sur la scène de la Gamers Assembly pour le lancement de la plus grande "LAN-party" de France au Parc des Expositions de Poitiers, ce samedi midi.

Par Hugo Lemonier

Des fumigènes et des sabres laser. Le président de FuturoLAN, Vincent Colas, a donné le coup d’envoi de la manifestation dédiée au numérique et au jeu vidéo.

Les gradins n’étaient pas tout à fait combles pour cette cérémonie d’ouverture. Les gamers avaient déjà les yeux rivés sur leur écran dans les salles de compétition.

Premier à entrer en scène, le maire de Poitiers a insisté sur la nécessité de donner un cadre légal aux compétitions de jeux vidéos, comme l’immense "LAN-party" qui s’apprête à commencer.

Désiré Koussawo, le président d’honneur de FuturoLAN, a invité à cet égard sur scène les deux parlementaires qui ont remis le rapport sur l’e-sport au premier ministre.

Vous ne le savez pas mais vous êtes tous des hors la loi"

a déclaré Jérôme Durain, sénateur de Saône-et-Loire.

Les compétitions d’e-sport n’ont aucun statut et sont assimilées aujourd’hui à la loterie. Les joueurs, eux non plus, ne sont pas reconnus.

Mais, le point d’orgue de la cérémonie a été l’invasion de la scène par des cosplayeurs : un groupe de Jedis et de Sith se sont faits face, sous les yeux incrédules des officiels au premier rang.



Sur le même sujet

Cognac : le Poitou-Charentes veut vendre son tourisme authentique aux Chinois

Les + Lus