Immobilier à Poitiers : Urgent, étudiants recherchent appartements

À la mi août, les étudiants retardataires peinent à trouver un logement à Poitiers. Les demandes explosent et l'offre est réduite. Les agences et les mandataires sont débordés, les familles sont désemparées. 

Poitiers, la ville qui manque de logements pour les étudiants
Poitiers, la ville qui manque de logements pour les étudiants © MN Missud-France Télévisions
"C'est de la folie", c'est l'expression que l'on entend le plus souvent dans les agences immobilières contactées. Le constat est unanime, il n'y a presque plus rien à louer. Chez Citya Immobilier par exemple, "plus d'une centaine de locations ont été faites depuis le premier juin, dont 70% concernent des étudiants".

Depuis trois ans, le phénomène est récurrent. Le marché des locations pour les jeunes est très tendu. Le nombre d'étudiants à Poitiers a augmenté mais l'offre n'a pas suivi. "Avec le confinement, les bacheliers ont su plus tôt que d'habitude leur orientation et ils ont commencé rapidement leurs recherches pour se loger ", explique Victoire Desvignes chez ADP immobilier. Conséquence, à la mi août le marché est à sec. "Nous faisons jusqu'à sept visites en deux heures pour un studio", précise Mme Desvignes. 

La plupart des agences ne mettent même plus en ligne les rares annonces qui arrivent et préfèrent recontacter leurs longues listes d'attente. Le dernier espoir pour ces jeunes est de penser à une colocation dans un bien plus grand où il reste des choix. Quant aux propriétaires, ce sont eux qui auront comme toujours le dernier mot, après examen de tous les dossiers.
Dernière ligne droite pour trouver un logement à Poitiers :
Immobilier à Poitiers : Urgent, étudiants recherchent appartements

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société immobilier économie université éducation