Journées du Patrimoine : quatre idées de visites en Poitou-Charentes

 Les Journées du Patrimoines ont lieu ce samedi 19 et dimanche 20 septembre dans toute la France. Des milliers de bâtiments et de lieux vont être ouverts gratuitement. Attention, certaines visites peuvent être supprimées en raison de la crise du Covid. Renseignez-vous avant de vous déplacer.

Le vitrail de la crucifixion de la cathédrale de Poitiers, daté de 1159, représente Aliénor d'Aquitaine et Henri II Plantagenêt, donateurs du vitrail lors de la construction de la cathédrale.
Le vitrail de la crucifixion de la cathédrale de Poitiers, daté de 1159, représente Aliénor d'Aquitaine et Henri II Plantagenêt, donateurs du vitrail lors de la construction de la cathédrale. © D.Bordier/ MaxPPP
Tous les ans, les Journées Européennes du Patrimoine attirent de très nombreux visiteurs mais cette année, l'organisation de ce rendez-vous est pertubée par la crise sanitaire dues à la pandémie de Covid-19. Certains lieux ont décidé de ne pas y participer et pour d'autres, il faut s'inscrire au préalable sur internet pour éviter les groupes trop importants. Le maître mot cette année pour prévoir les sorties de votre week-end : renseignez-vous avant de partir pour vous éviter des déconvenues. Et bien entendu, le port du masque et le respect des gestes barrière seront obligatoires.
"Patrimoine et éducation : Apprendre pour la vie !", c'est le thème retenu pour ces 37èmes Journées du Patrimoine. 
En Poitou-Charentes, aucune ville ou département n'a décidé d'annuler complètement la manifestation, comme c'est le cas à Bordeaux par exemple. 

Pour connaître la liste de les lieux à visiter dans la région et les informations sur les annulations :
Journées Européennes du Patrimoine 2020 en Nouvelle-Aquitaine

Nous vous proposons quatre idées de visite, une par département, parmi tous les lieux à découvrir ou à redécouvrir ce week-end :

Charente-Maritime : le bunker de La Rochelle

Scène de la vie des militaires allemands au musée du bunker de La Rochelle.
Scène de la vie des militaires allemands au musée du bunker de La Rochelle. © France TV

C'est une découverte inattendue en plein-centre ville de La Rochelle, le musée du bunker a ouvert il y quelques annés et attire de plus en plus de visiteurs. 
Ce bunker a été construit par les Allemands dans le plus grand secret. Il abritait le siège des officiers des U-Boote (les sous-marins allemands) pendant la Seconde Guerre mondiale. Il ne se voit pas de la rue car il est complètement souterrain et a été conservé intact depuis près de 80 ans. La visite permet de circuler dans le labyrinhe des pièces où sont reconstituées des scènes historiques et découvrir des expositions avec les objets d'époque. C'est une plongée dans le monde des sous-mariniers allemands de la Seconde Guerre mondiale que vous propose le musée du bunker, elle permet de mieux comprendre une partie de l'histoire de La Rochelle souvent méconnue.
Le bunker de La Rochelle : 
-8 Rue des Dames à  La Rochelle
-Téléphone 05 46 42 52 89

Pour faire votre choix: la liste des 180 animations et visites en Charente-Maritime .


Charente : l'incroyable église monolithe d'Aubeterre-sur-Dronne 

Pas moins de 87 propositions de visites dans le département avec un coup de cœur pour le village d'Aubeterre-sur-Dronne et sa célèbre église monolithe.
L'église monolithe d'Aubeterre-sur-Dronne en Charente a été taillée dans la roche.
L'église monolithe d'Aubeterre-sur-Dronne en Charente a été taillée dans la roche. © Stéphane Lartigue/ MaxPPP
En juillet dernier, le village d'Aubeterre-sur-Dronne, en limite de la Charente et de la Dordogne a été à l'honneur au cours l'émission "le Village préféré des Français", présentée par Stéphane Bern.
L'église souterraine d'Aubeterre-sur-Dronne est sans conteste l'un des édifices les plus surprenants et fascinants de la région. Elle a été entièrement taillée dans la roche calcaire à partir du VIIIe siècle. L'église monolithe va être ensuite considérablement remaniée et agrandie par Pierre de Castillon, alors vicomte d'Aubeterre, pour y abriter des reliques qu'il avait rapportées de croisade. A la même période, ce même vicomte fait creuser, toujours sur ses terres, une autre église souterraine celle de Saint-Emilion en Gironde. Avec des voûtes en plein cintre de 17 mètres de haut, celle d'Auberterre-sur-Dronne est la plus haute des rares églises monolithes de France. Pierre de Castillon s'était inspiré des méthodes utilisées en Cappadoce et qu'il avait découvertes sur le chemin des croisades. Il a fait également édifier un impressionnant reliquaire en forme de Saint-Sépulcre.
  Pour en savoir plus sur Eglise Souterraine Saint-Jean: 
16390 Aubeterre sir Dronne
Tél: 05.45.98.65.06
Site internet : l'église monolithe St-Jean 

Pour faire votre choix en Charente : la liste des animations et visites en Charente    


Deux-Sèvres : l'Abbaye Royale de Celles-sur-Belle

L'Abbaye Royale de Celles-sur-Belle a été construite au XVIIe siècle.
L'Abbaye Royale de Celles-sur-Belle a été construite au XVIIe siècle. © Anne-Marie Baillargé/ France Télévisions

On ne s'attend pas à trouver dans cette commune du sud des Deux-Sèvres, un bâtiment aussi majestueux. L'Abbaye Royale de Celles-sur-Belle a été édifiée au XVII siècle par l'architecte François Le Duc, dit Toscane. Le bâtiment mesure 83 mètres de long sur 17 mètres de haut. Le lieu a connu une histoire mouvementée pendant laquelle destructions et reconstructions se sont succédées. L'édifice du XVII siècle a été construit sur les ruines d'un prieuré édifié en 1137 en abbaye par l'évêque de Poitiers. Une permière fois détruite, l'abbatiale a été reconstruite au XVe siècle sur ordre de Louis XI mais elle fut à nouveau détruite par les Huguenots. Reconstruite dans sa forme actuelle au XVIIe siècle, elle a servi de prison pour les insurgés vendéens pendant la période révolutionnaire avant d'être, pour un temps, rendue au culte en 1801 à la faveur du Concordat.
L'abbaye appartient à la commune de Celles-sur-Belle depuis 1971 et elle a été classée au Monuments Historiques en 1977. Commence alors une longue période de rénovation, les lieux abritent aujourd'hui des expositions et des animations culturelles.
Dernière restauration en date, celle de l'orgue monumental de l'église . Il a été remis en état et inauguré en 2018.


Pour en savoir plus : l'Abbaye Royale de Celles-sur-Belle

Pour faire votre choix de visites : les Journées du Patrimoine dans les Deux-Sèvres
 

Vienne : le musée du vitrail de Curzay-sur-Vonne

Le Musée du Vitrail à Curzay-sur-Vonne, dans la Vienne
Le Musée du Vitrail à Curzay-sur-Vonne, dans la Vienne © France 3 Poitou-Charentes

Le musée du vitrail dans le village de Curzay-sur-Vonne est fascinant. Du Moyen-Âge au vitrail contemporain en passant par l'art déco, vous pourrez découvrir les multiples facettes de cet art souvent méconnu. Le musée permet d'en remonter l'histoire et les techniques successives. Le musée de Curzay-sur-Vonne est l'une des rares structures consacrées au vitrail en France. Au fil des siècles, cet art n'a cessé d'évoluer et ne renvoie absolument pas obligatoirement aux représentations religieuses du Moyen-Âge. Des vitraux des plus grands ateliers sont exposés dans ce musée, créé en 1988. En  parcourant les salles d'exposition, vous pourrez, par exemple,découvrir l'extraordinaire foisonnement de l'art du vitrail pendant la période de la Belle Epoque aux temps de l'Art nouveau.
Aux côtés de ses expositions permanentes, le lieu accueille des expositions temporaires mais aussi des stages d'initiation aux techniques du vitrail.
Attention pour les Journées du Patrimoine, la visite se fait uniquement sur réservation à effectuer par téléphone au 05 49 01 19 65 ou au 06 08 03 90 71


Pour en savoir plus : le musée du vitrail de Curzay-sur-Vonne

Pour connaître toutes les visites et animations dans la Vienne: Journées du Patrimoine dans la Vienne

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
journées du patrimoine culture patrimoine