Le "chase tag", ou quand le jeu du chat et de la souris devient un sport intense

Combinant le parcours d'obstacles et le jeu du chat et de la souris, le "chase tag" attire de plus en plus de Français. Dans la Vienne, une association sportive, baptisée Chase Tag Poitiers, propose des cours pour néophytes et confirmés.

Souvenez-vous du jeu du chat et de la souris dans les cours de récréation de l'école primaire ou dans le jardin de vos parents avec vos frères et sœurs. Le "chase tag" reprend les bases de ce jeu en plein air, tout en y ajoutant un esprit de compétition.

Les règles sont simples : deux équipes de plusieurs joueurs s'affrontent lors d'une partie, appelée "chase". Chaque partie se joue en 16 manches. Pour chaque manche, le chat doit attraper son adversaire, la souris, en moins de 20 secondes, dans une zone remplie de structures métalliques de 12×12 mètres.

Si le chat touche la souris, il devient alors souris lors de la manche suivante. Si la souris ne se fait pas toucher au bout du temps imparti, elle rapporte un point à son équipe. Généralement, s’il y a 0-0 au bout des 16 manches, alors intervient la mort subite. Celui qui se fait toucher le moins rapidement remporte la partie.

"C'est amusant et en plus, c'est très fair-play"

Depuis septembre 2023, plusieurs cours sont proposés par une association sportive basée à Fontaine-le-Comte, nommée Chase Tag Poitiers. Originaire de Bordeaux, Mathieu est un des adhérents de la première heure. "À la base, je faisais de l’art du déplacement, du parkour ou Yamakasi", raconte le jeune homme.

Venu pour ses études à Poitiers l'an dernier, c’est grâce aux vidéos sur les réseaux sociaux que Mathieu s'est pris de passion pour cette activité sportive. "C'est en regardant une vidéo de la chaîne Hit the Road que j'ai commencé à suivre le chase tag. Quand je suis arrivé à Poitiers, j’ai regardé et il y avait des cours proposés dans une salle de fitness. Depuis cette année, je me suis inscrit au Chase Tag Poitiers et ça me plaît beaucoup".

Mathieu espère que sur le moyen terme, le "chase tag" devienne un sport connu du grand public. "Ce qui me plaît, c’est l’esprit compétitif et l’esprit d’équipe. C’est amusant et en plus, c’est très fair-play. J’en parle à mes copains, ça les intéresse un peu. Il y a même mon chef d’internat qui est venu me voir. J’espère que d'ici à 10 ans, le chase tag soit encore plus célèbre, car encore aujourd’hui, c’est géré par une entreprise et il n’y a pas de fédération comme d’autres sports".

Un sport urbain pour tous

Alexandre a commencé les cours de "chase tag" il y a un peu moins d'un an. "Quand j’étais enfant, je jouais au chat et à la souris avec mon frère", explique-t-il, essoufflé après avoir couru pendant vingt secondes. À 33 ans, ce kinésithérapeute a découvert ce sport grâce à l'un de ses patients, Yoann Evita, coach bénévole de l'association poitevine. "Yoann m’a parlé du chase tag et je me suis pris au jeu : c’est beaucoup plus technique, notamment dans les déplacements. C’est très fair-play, cela reste de l’adversité entre potes, c’est vraiment agréable".

durée de la vidéo : 00h01mn47s
{} ©France télévisions

Originaire de la banlieue parisienne, et plus précisément d’Évry, Yoann Evita a commencé par l’art du déplacement (comme de nombreux pratiquants de "chase tag") au début des années 2000. "Des amis à moi faisaient du chase tag et je me suis pris au jeu", dévoile le coach poitevin. "J’ai trouvé ça très sympa, car par rapport aux autres sports, le chase tag rajoute de la compétition. On est pour là jouer, s’amuser et on se fait plaisir. Tout le monde est différent, mais on est unis puisque l’on fait la même chose. Le côté social du chase tag est ultra important".

Installé à Poitiers depuis 2015, ce community manager pour plusieurs entreprises de la Vienne avoue qu'il lui manquait quelque chose pour le stimuler. "Lors de la première compétition au Mans en 2021, lors du championnat de France, je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire sur Poitiers. Avec Grand Poitiers, et l’aide de Sylvain Maynier (spécialiste dans les évènements sportifs notamment créateur du tournoi 3×3 Urban PB et responsable de l’épreuve de basket 3×3 aux JO de Paris), on a pu intégrer le chase tag au festival 3×3, car c’est un sport qui entre parfaitement dans la culture urbaine".

En 2022, la communauté d'agglomération de Grand Poitiers leur a offert une structure métallique pour pouvoir créer une équipe sur Poitiers et tenter d’avoir de plus en plus d’adhérents. Pour développer son sport de manière locale, Yoann Evita se rend dans des centres associatifs, des associations, voire des festivals. Cette association, il la gère de manière bénévole. "Tout l’argent va dans l’association et permet de payer les licences des membres de l’équipe de Poitiers".

Démocratiser le "chase tag"

Également arbitre durant les WTC (World Chase Tag), les championnats du monde de "chase tag" ayant lieu le 28 avril dernier aux Arènes d’Évry-Courcouronnes, Yoann Evita a pour ambition de faire connaître le "chase tag" à un plus grand nombre de personnes.

Comme chaque année, Chase Tag Poitiers sera présent au festival 3×3 sur la place du Maréchal-Leclerc de l'Hôtel de ville de Poitiers le 30 juin prochain. À noter la présence de Léo Urban, youtuber et influenceur adepte de challenges et de parcours insolites et spectaculaires.

@chasetagpoitiers Revivez l'événement CHASE TAG qui a marqué l'ouverture du festival 3x3 Poitiers ! Action, sourires et souvenirs inoubliables ont rythmé cette journée palpitante. Merci à tous les participants et au dévouement du staff. Restez connectés pour plus d'aventures. Rejoignez-nous pour devenir un athlète hors du commun. #ChaseTagPoitiers #worldchasetag #athlete #3x3Poitiers #Sport #lequipe #team #Poitiers ♬ Chase Tag Poitiers - CHASE TAG POITIERS
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité