Le festival du film ethnographique de Loudun se tient du 23 au 26 juin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux

Le festival du film ethnographique de Loudun dans la Vienne se tient du jeudi 23 juin au dimanche 26. C'est un festival du film mais aussi de l'engagement auprès des peuples menacés. Le thème cette année c'est la résistance autochtone.

"La nature n'appartient pas aux hommes, ce sont les hommes qui appartiennent à la nature et c'est toute la différence." Patrick Bernard le fondateur du festival du film ethnographique annonce la couleur. Ce festival est un moment militant où l'on s'intéresse aux peuples premiers d'Amazonie, d'Indonésie, d'Afrique ou des grandes plaines de l'Ouest Américain. On y évoque leur avenir, de plus en plus menacé par la déforestation et les populismes de tout poil. Comme au Brésil, où le président Jair Bolsonaro par exemple vend la forêt amazonienne à l'industrie minière ou automobile détruisant ainsi l'habitat des peuples autochtones.

Ce sont des peuples qui vivent leur dernier souffle, il ne faut pas se leurrer parce que les forêts vierges sont extrêmement menacées.

Patrick Bernard, ethnologue et fondateur du festival du film ethnographique

Et ces peuples, Patrick Bernard les connait très bien. il est même un des leurs après avoir été adopté en 1976 par des tribus d'Amazonie. Il est devenu ethnologue pour les étudier, comprendre leur fonctionnement, découvrir leur mode de vie et tenter de les protéger. Alors depuis des années il part en mission, caméra à l'épaule avec une ou deux autres personnes pas plus et il filme : "quand je vais sur place, je tiens la caméra, je pars avec une toute petite équipe, une personne ou deux et je passe la caméra aux jeunes de la tribu pour qu'ils utilisent et s'approprient les outils audiovisuels. Parce que ce sont des peuples de l'oralité, il n'y a pas d'écrit

Tout se transmet de la bouche des anciens aux oreilles des plus jeunes.

Patrick Bernard, ethnologue et fondateur du festival

Un festival pour se rencontrer et parler des peuples premiers

Pendant quatre jours, le cinéma Cornay, le centre Monory et le musée ethnographique attendent les spectateurs pour des projections, des débats. Les auteurs des films seront là pour échanger avec les spectateurs, tout le programme du festival est à retrouver ici.

Patrick Bernard était l'invité d'Élodie Gérard dans le 12/13 mardi 21 juin