Législatives dans la Vienne : les candidats En Marche en tête dans toutes les circonscriptions

© Maxppp
© Maxppp

Le premier chiffre à retenir pour ce scrutin, c'est celui de la participation qui n'avait jamais été aussi faible : 51,11%. Les candidats de La République en Marche sont arrivés en tête dans les quatre circonscriptions du département.

Par Christine Hinckel

Deux députés sortants se représentaient, l'un est qualifié pour le second tour avec une large avance et l'autre est éliminée. Jean-Michel Clément dans la 3ème circonscription, celle du sud de la Vienne et du Montmorillonais, est arrivé en tête avec 39,85% des voix. Il se représente en ayant troqué son étiquette PS pour celle de La république en Marche. La deuxième députée écologiste sortante, Véronique Massonneau dans la 4ème, a été éliminée et ne sera pas présente au second tour. Soutenue par le Parti Socialiste, elle n'a rassemblé que 13,99% des voix.

Dans les quatre circonscriptions, les candidats de la majorité présidentielle arrivent en tête au soir du premier tour et se retrouvent en position favorable pour le second tour. Dans deux circonscriptions, il seront opposés à des candidats de la droite, dans une à une candidate de la France Insoumise et dans la 3ème circonscription au Front National.
Dans la 1ère circonscription, Jacques Savatier, de la République en Marche, qui a récolté 42,29% des suffrages sera confronté à la candidate de la France Insoumise, Céline Cuvillier ( 15,07%).
Dans la 2ème circonscription, Sacha Houlié, le jeune candidat En Marche, termine avec une confortable avance (42,49%) et affrontera le président Les Républicains de la Vienne, Olivier Chartier (14,55%) qui s'est qualifié de justesse face au candidat de la France Insoumise.
Dans la 3ème circonscription, le député sortant Jean-Michel Clément, pour la République en Marche, qui a récolté 39,85% des suffrages sera opposé à la candidate du Front National, Delphine Jumeau qui a recueilli 14,82% des voix. Dans cette circonscription, la droite, divisée, n'est pas parvenue à se qualifier pour le second tour.
Dans la 4ème circonscription, la surprise est venue de l'élimination de la députée sortante écologiste soutenue par le PS, Véronique Massonneau qui n'a recueilli que 13,99% des voix. C'est le président du Modem 86,candidat de la République en Marche, qui arrive en tête. Nicolas turquois réalise un score de 30,84%. Au second tour, il sera opposée à la candidate UDI/LR, Anne-Florence Bourat sortie vainqueure du duel qui l'a opposée pour la qualification à Alain Verdin du Front National.


© France Télévisions
© France Télévisions

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus