Levée de boucliers à Migné-Auxances contre le projet de construction de bassines

Plus de 500 opposants à la construction de bassines ont manifesté ce dimanche 18 mars à Migné-Auxances dans la Vienne. Ils ont marché jusqu'à Cissé pour protester contre le projet de construction d'une quarantaine de nouvelles réserves de substitution sur le bassin du Clain.

Plus de 500 personnes se sont mobilisées pour une marche de prostestation contre les bassines.
Plus de 500 personnes se sont mobilisées pour une marche de prostestation contre les bassines. © Francetv,
Le projet de construction de bassines sur le bassin du Clain dans la Vienne a suscité une forte mobilisation ce dimanche à Migné-Auxances. Entre 500 et 600 personnes ont participé à une marche sonore d'environ deux kilomètres entre Migné-Auxances et Cissé.
Les randonneurs ont voulu montrer leur hostilité à la construction de 41 retenues d'eau prévues sur le bassin du Clain.

Le collectif anti-bassines 86 avait organisé un débat dans la matinée autour de la problématique de bassines destinées à l'agriculture. Parmi les opposants, des maires des communes du secteur.

Les manifestants estiment que les bassines sont un danger pour l'approvisionnement en eau potable dans un contexte de réchauffement climatique. Ils soulignent aussi que ce système encourage une agriculture industrielle qui implique davantage de pesticides et de nitrates dans les nappes d'eau.
Une conférence débat autour de la problématique des bassines sur le bassin du Clain.
Une conférence débat autour de la problématique des bassines sur le bassin du Clain. © Alexandra Lay, francetv
Une manifestation avait déjà mobilisé des opposants début mars à Mauzé-sur-le-Mignon.

Voyez le reportage d'Alexandra Lay, Laurent Pelletier et Christophe Pougeas (intervenants : Jean-Jacques Guillet, membre du collectif "Bassines, Non Merci !" ; Nicolas Turquois, député Modem-LREM de la 4ème circonscription de la Vienne) 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter