Mobilisation en baisse dans la plupart des villes du Poitou-Charentes pour cette journée de la fête du Travail

Une douzaine de rassemblements était organisée en Poitou-Charentes en ce 1ᵉʳ mai, jour de la fête du Travail. La mobilisation était un peu en baisse par rapport à l'an dernier et la motivation des manifestants reste liée aux difficultés économiques.

300 manifestants à La Rochelle, 1 500 à Poitiers, 100 à 150 à Royan ou encore 800 à Angoulême, selon les syndicats : ce 1ᵉʳ mai a plutôt moins mobilisé que l’an dernier. Les thèmes abordés dans les cortèges restent la défense du pouvoir d’achat et de l’emploi, la hausse des salaires et les difficultés économiques de la vie quotidienne. Voici un florilège des témoignages de manifestants rencontrés dans la région ce matin.

Je suis là pour les travailleurs, pour les droits, les salaires. Avec l’inflation, c’est dur. Et puis, on est entre personnes qui ont à peu près les mêmes idées et on peut débattre ensemble.

Téo Gaudin

Membre du syndicat MNL La force lycéenne

Nous, on a un niveau de vie qui coule. On a de plus en plus de salariés pauvres. On a des collègues qui sont à 1 700 euros par mois avec 20 ans de carrière. Vous avez vu le prix des loyers à La Rochelle ? On est dans un marasme économique qui n’est pas compensé malheureusement.

Sylvie Geffré

Secrétaire départementale du Syndicat Sud 17

Ce qui est intéressant pour nous, c’est que depuis la mobilisation contre la réforme des retraites, il y a des manifestations à Royan. Depuis très longtemps, il n’y avait plus de manifestations ici et ça revient.

Philippe Spec

Membre de la CGT Finances publiques 17

D’autres rassemblements étaient organisés à Niort, Bressuire, dans les Deux-Sèvres, ainsi qu’à Châtellerault et Chauvigny, dans la Vienne. Voici un tour d'horizon de cette journée de mobilisation en Poitou-Charentes avec ce reportage d'Isabel Hirsch et de Marine Nadal.

durée de la vidéo : 00h02mn01s
300 manifestants à La Rochelle, 1 500 à Poitiers ou encore 800 à Angoulême ce 1ᵉʳ mai a plutôt moins mobilisé que l’an dernier. ©France télévisions

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité