Occupation du théâtre auditorium de Poitiers : le tribunal administratif se prononcera lundi 10 mai

Le collectif Théâtre au Peuple qui occupe le théâtre auditorium de Poitiers était convoqué devant le tribunal administratif. La présidente de l'agglomération demandait l'évacuation des manifestants pour des raisons de sécurité. Le tribunal se prononcera lundi 10 mai.

Une soixantaine de personnes devant le Théâtre de Poitiers avant l'audience.
Une soixantaine de personnes devant le Théâtre de Poitiers avant l'audience. © Sophie Goux - France Télévisions

La quarantaine de manifestants du monde du spectacle mais aussi des travailleurs précaires qui occupent le théâtre auditorium de Poitiers depuis le 15 mars sauront lundi 10 mai s'ils doivent évacuer les lieux. Le tribunal administratif de Poitiers devait se prononcer ce vendredi matin sur une requête en référé de la présidence de Grand Poitiers visant à faire expulser les occupants.

Le TAP rebaptisé théâtre au Peuple
Le TAP rebaptisé théâtre au Peuple © Sophie Goux - France Télévisions

Si au début de l'occupation, les relations entre les manifestants et la présidente de l'agglomération, propriétaire de théâtre se sont bien passées, elles se sont un peu refroidies depuis quelque temps. Florence Jardin, qui s'était dite favorable au mouvement, a cependant demandé pour des raisons de sécurité que les manifestants n'occupent les lieux que pendant la journée. Une demande qui n'a pas été totalement acceptée puisque les manifestants restaient parfois jusqu'à minuit et il y avait du mouvement tout au long de la journée entre ceux qui entraient et ceux qui sortaient.

Retrait de la réforme de l'assurance chômage

Le mouvement qui se déroule depuis la mi-mars à Poitiers comme ailleurs en France a pour but de dénoncer la réforme de l'assurance chômage de demander le maintien des droits sociaux et un plan de relance pour la culture. Comme l'explique Seb, un membre du collectif, "cette réforme, elle s'attaque aux plus faibles et nous sommes solidaires de tous les chômeurs. Nous aussi on a des emplois discontinus, mais nous on a la chance d'avoir le statut d'intermittent, eux aussi ils devraient l'avoir".

En attendant la décision du tribunal administratif, les occupants du théâtre auditorium se sont dits prêts à continuer l'occupation, même s'ils doivent évacuer.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie culture