Plusieurs dizaines de tags inscrits sur les murs de Poitiers la nuit dernière

Ce sont bien des dizaines de tags qui ont été inscrits dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 avril sur les murs de Poitiers. Étaient principalement visés les bâtiments publics et une permanence parlementaire. Un appel à témoin est lancé par la police.

La permanence taguée du député LREM Sacha Houlié
La permanence taguée du député LREM Sacha Houlié © France 3 Poitou-Charentes - H. Lemonier
Des dizaines de tags hostiles à certains élus, au gouvernement ou à la police ont été inscrits sur des murs de Poitiers dans la nuit de dimanche à lundi. On parle, selon les sources, de 40 ou de 80 inscriptions. Elles se trouvent en centre-ville de Poitiers, notamment dans les rues Jean-Jaurès, et de l’ancienne comédie.

Parmi les messages tagués, on trouve des insultes envers des personnalités publiques comme Alain Claeys, maire de Poitiers, ou Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, ainsi que des invitations aux rassemblements du 1er Mai demain, jour de la Fête du travail ("Rendez-vous le 1er mai à Paris" ou "Et si on brûlait Paris ?").
La permanence de Sacha Houlié a également été visée :  "MACRON DERNIERE SOMMATION" peut on lire au-dessus de l'entrée. Le député LREM a réagi sur son compte Twitter dans la matinée.

Les services de la mairie ont entamé un long travail de nettoyage, en commençant par les messages incitant à la haine, racistes ou les plus insultants.
Des dizaines de tags sur les murs de Poitiers (version actualisée)

Les enquêteurs lancent un appel à témoins pour retrouver les auteurs de ces dégradations. La police invite toute personne disposant d'informations à se présenter au commissariat de Poitiers ou à contacter le 05 49 60 60 00.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers