Poitiers : cocaïne, cannabis et 4 300 euros saisis lors de la découverte d'un trafic de drogue

De la drogue et de l'argent liquide saisis par la police de Poitiers. / © Police Nationale
De la drogue et de l'argent liquide saisis par la police de Poitiers. / © Police Nationale

410 grammes de cocaïne, 135 grammes de résine de cannabis et une somme totale de plus de 4300 euros ont été saisis par la police nationale de Poitiers lors de perquisitions effectuées les 9 et 10 janvier dans deux appartements. Neuf personnes ont été interpellées et sept déférées au Parquet.

Par C.H

L'affaire a commencé la mardi 9 janvier vers 16h30 quand la la Brigade Anti-Criminalité (BAC) de la police nationale de Poitiers a voulu procéder au contrôle d'un véhicule rue de l'hôpital des champs à Poitiers. Avant d'être interpellé, le conducteur du véhicule jette quelque-chose sous les yeux des policiers. Ces derniers vont récupérer un ovule et une bonbonne de cocaïne pour un poids d'environ de 10 grammes. Le conducteur âgé de 35 ans et le passager de 39 ans sont interpellés et placés en garde à vue.
La suite de l'enquête menée par le groupe stupéfiants de la police de Poitiers, va mener à la découverte de 21 pieds de cannabis sous tente de culture au domicile du passager et l'identification du fournisseur de la cocaïne.


Une enquête à rebondissement

Rebondissement le lendemain, mercredi 10 janvier et jour de chance pour les policiers poitevins qui en se rendant au domicile du fournisseur, âgé de 28 ans, découvrent un colocataire impliqué dans le trafic et trois clients venant s'approvisionner en cocaïne et cannabis. Autre surprise pour les enquêteurs. Pendant la perquisition, trois autres personnes en possession de 400 grammes de cocaïne qui leur avaient été confiés par le fournisseur se présentent au domicile.
Huit personnes ont ainsi été interpellées le 10 janvier au domicile et placées en garde à vue.
Au total, neuf personnes, âgées de 20 à 39 ans ont été interpellées. Sept ont déférées aujourd'hui vendredi au Parquet de Poitiers et devraient être jugée en comparution immédiate.
L'enquête a révélé un trafic de produits stupéfiants existant depuis au moins avril 2017 portant sur la revente régulière de centaines de grammes de cocaïne et de cannabis sur Poitiers et ses alentours

Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus