Poitiers. Les femmes au cœur de la 11e édition du festival Filmer le travail

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clément Massé
L'affiche de l'édition 2020 du festival Filmer le travail à Poitiers, consacré aux femmes au travail et à l'égalité entre les femmes et les hommes.
L'affiche de l'édition 2020 du festival Filmer le travail à Poitiers, consacré aux femmes au travail et à l'égalité entre les femmes et les hommes. © Filmer le travail

L'égalité entre les femmes et les hommes et la représentation des femmes au travail sont les thématiques de l'édition du festival Filmer le travail qui vient de s'ouvrir à Poitiers. 

Les femmes au travail et l'égalité avec les hommes, ce sont les deux enjeux de société retenus cette année par le festival Filmer le travail qui se tient à Poitiers jusqu'au 16 février.

Dans son programme, le festival annonce la couleur, très politique : "Nous ferons nôtres les mots de l'historienne féministe Michelle Perrot pour qui «faire l'histoire (du travail) des femmes c’est contribuer à sortir les femmes des silences de leur histoire ».

Le mot d'ordre de cette 11e édition est donc "de donner la parole à celles qui ne l'avaient pas".Le festival ambitionne ainsi de "remonter le cours de l'histoire, faire se croiser les pratiques, dessiner une généalogie nouvelle entre des femmes chercheuses, artistes, cinéastes, actrices du travail, pour mettre en résonance des récits d'hier et d'aujourd'hui et se réapproprier une histoire commune".

A travers une sélection de films contemporains et de films issus du patrimoine mondial, le festival évoque à la fois les luttes des femmes à travers le siècle, dresse un état des lieux de notre époque et décrypte la place que nos sociétés laissent aux femmes.

Cette année, 17 films sont en compétition. Les projections officielles et publiques (programme ici) débutent mercredi 12 février. Il y est question de "se réaliser dans le travail", de l'exploitation des femmes, de destruction de "la terre et des hommes", mais aussi de "cultiver son jardin" : quelques thématiques qui dressent un état des lieux de la diversité de la programmation du festival ( PDF)

Autres sélections

Parmi les films les plus originaux, hors compétition, on peut notamment retenir le "Bitter Flowers" ("Fleurs amères") de Olivier Meys sur la thématique de la migration et du travail forcé raconte l'histoire de Lina qui "laisse son mari et son fils en Chine pour partir à Paris afin de leur assurer un avenir meilleur. Mais une fois en Europe rien ne se passe comme prévu" (Séance, jeudi 13 février à 20h30 au cinéma Le Dietrich - bande-annonce ci-dessous).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.