Poitiers : un squelette en métal qui pourra danser, la dernière invention du collectif Zo Prod

A Poitiers, deux artistes du collectif Zo Prod créent une marionnette bien particulière. Il s'agit d'un squelette fait de fonte et de métal qui sera la vedette d'un nouveau spectacle en préparation, appelé Feu Follet

Le squelette en métal, créé par Zo Prod, reproduit au plus près les gestes d'un vrai corps humain.
Le squelette en métal, créé par Zo Prod, reproduit au plus près les gestes d'un vrai corps humain. © Stéphane Bourin/ France Télévisions

Camille Berthuol et Anne Marquis, deux artistes du collectif Zo Prod de Poitiers, se lancent dans un projet inédit. Le personnage central du spectacle qu'elles élaborent ne sera rien d'autre qu'un squelette humain. Elles le construisent de toutes pièces avec du métal et de la fonte.

Pour créer leur squelette de métal, les deux artistes s'inspirent de la copie d'un véritable squelette humain.
Pour créer leur squelette de métal, les deux artistes s'inspirent de la copie d'un véritable squelette humain. © Stéphane Bourin - France Télévisions

Ce travail qui vise à reproduire tous les détails se révèle plus compliqué qu'il n'y paraît. Il faut beaucoup de minutie pour parvenir à façonner les pièces de métal pour qu'elles s'imbriquent les unes dans les autres et puissent reproduire tous nos gestes. De la minutie et quelques ajustements aussi qui ont d'ailleurs conduit les deux artistes à reprendre l'assemblage de leur marionnette-squelette après un premier essai qu'elles n'avaient pas trouvé satisfaisant. Elles cherchent à donner un maximum de mobilité à leur ouvrage.

Les pièces en métal s'assemblent les unes après les autres pour reproduire avec le maximum d'exactitude un squelette humain.
Les pièces en métal s'assemblent les unes après les autres pour reproduire avec le maximum d'exactitude un squelette humain. © Stéphane Bourin - France Télévisions

Parvenir à faire danser le squelette

Pour mener à bien leur création Camille et Anne se réfèrent à un modèle, un vrai squelette dont elles copient les moindres détails. 

Le défi, c'est d'arriver à avoir tous les mouvements que le corps humain peut faire. En plus, pour le spectacle, on veut faire danser le squelette. Pour la colonne vertébrale, par exemple, on essaie de la reproduire au maximum à l'identique dans les amplitudes des mouvements comme une vraie colonne.

Anne Marquis, membre du collectif Zo Prod

Reproduire la colonne vertébrale demande de nombreux ajustements aux artistes de Zo Prod.
Reproduire la colonne vertébrale demande de nombreux ajustements aux artistes de Zo Prod. © Stéphane Bourin - France Télévisions

Le squelette sera au centre du spectacle de rue "Feu Follet" mis au point par les deux artistes, une marionnette de métal qui dansera pour s'affranchir du regard des autres et de ses démons.

Le reportage chez Zo Prod, à Poitiers, d'Anastasia Nicolas, Stéphane Bourin et Christophe Pougeas :

Poitiers : Zo Prod prépare un nouveau spectacle " Feu follet"

ZO PROD est installé dans son usine artistique, "La Boyauderie", depuis 2009 : 1000m² dédiés aux arts de la rue.
C'est une association loi 1901, qui existe depuis 1997.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture spectacle vivant artisanat