La première centrale photovoltaïque flottante de Nouvelle-Aquitaine va voir le jour dans la Vienne

Ce mercredi 12 février 2020 a été lancé le chantier de la première centrale photovoltaïque flottante en Nouvelle-Aquitaine. Un chantier inauguré dans la Vienne par la pause du premier panneau solaire flottant. 7.430 modules devraient émerger d'ici juin prochain.

Le premier panneau solaire flottant a été posé ce mercredi 12 février 2020. D'ici juin prochain, plus de 7.300 modules devraient émerger.
Le premier panneau solaire flottant a été posé ce mercredi 12 février 2020. D'ici juin prochain, plus de 7.300 modules devraient émerger. © Anne-Marie Baillargé - France 3 Poitou-Charentes
C'est dans une ancienne carrière située à Saint-Maurice-la-Clouère (Vienne) que le projet de centrale photovoltaïque flottante se concrétise. Un premier panneau vient d'être posé ce mercredi 12 février 2020. Il s'agit du premier d'une longue liste, puisque dans quelques mois, quelques 7.300 modules devraient flotter sur un plan d'eau. Ils vont bénéficier du rayonnement du soleil et de sa réverbération sur l'eau. 

On va pouvoir utiliser un système de climatisation naturelle lorsqu'il va faire chaud, notamment en été. Avec la chaleur, l'eau s'évapore et va permettre de refroidir naturellement les panneaux et ces panneaux ont un meilleur rendement lorsqu'ils restent dans la fraîcheur. 
- Emmanuel Julien, Président de la Sergies, maître d'œuvre

C'est sur ce plan d'eau que vont émerger plus de 7.300 panneaux solaires flottants.
C'est sur ce plan d'eau que vont émerger plus de 7.300 panneaux solaires flottants. © Anne-Marie Baillargé - France 3 Poitou-Charentes

Non exploitée depuis 2014, la parcelle s'étend sur 7 ha. Pour éviter la déterioration des panneaux, installés sur des flotteurs et regroupés en ilôts, les ingénieurs ont étudié leur inclinaison par rapport aux vents dominants qui viennent du nord. 

Ce seront des ilôts ancrés dans la roche avec une résistance calculée. Les flotteurs peuvent supporter des vagues de 1 mètre avec des ondulations de vague de 6 mètres et ils sont conçus pour supporter des vents jusqu'à 250 km/h.
Geoffroy Guillard, Chargé de projet à la Sergies

Cette centrale « flotovoltaïque » est innovante en Nouvelle-Aquitaine, mais ce n'est pas la première en France. Dans le Vaucluse, 47.000 panneaux solaires flottants ont été installés. Une plate-forme trois fois plus importante que celle qui sera construite dans la Vienne, et la plus grande d'Europe. De quoi inspirer d'autres projets de ce type. 

Il y a 30.000 hectares de lacs artificiels en France qui ne sont pas utilisés à des fins touristiques et donc qui pourraient être valorisés d'un point de vue énergétique.
Emmanuel Julien, Président de la Sergies, maître d'œuvre

Le projet de la Vienne alimentera pour sa part 1.700 foyers en électricité hors chauffage. La mise en service est prévue dans le courant de l'été.

À Saint-Maurice-la-Clouère, Anne-Marie Baillargé et Guillaume Soudat ont assisté à cette inauguration :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergie environnement