Cet article date de plus de 3 ans

"Rabelais, si tu revenais" : un parcours artistique pour (re)découvrir son oeuvre

C'est une installation pour donner envie aux visiteurs de prendre le chemin des livres, d'entrer dans le monde de Rabelais, de festoyer avec lui. Elle est présentée sous forme d'un parcours dans six lieux de Poitiers investis par les peintures, dessins, sculptures.
© Ftv
Pierre Debien est un touche à tout et il est fasciné par les écrits de Rabelais.
Né à Fontenay-le-Comte, en Vendée, il a grandi dans l'univers de l'écrivain et, du coup, ne l'a jamais quitté.
Il se souvient qu'enfant, il y avait chez lui un livre de Rabelais, illustré par Gustave Doré :

Il n'est pas sûr que la prose de Rabelais m'ait très intéressé... Les illustrations, oui ! Surtout celle du torche-cul


Rabelais, moine, écrivain, étudiant à l'Université de Poitiers, méritait bien cet hommage.

C'est une invitation à rencontrer Gargantua (gigantesque sculpture), les fameuses histoires (installations : naissance, torche-cul, la guerre picrocholine...), sculptures, peintures, vidéos, et écrits.

Gargamelle accouche par l'oreille
Gargamelle accouche par l'oreille © Pierre Debien
Gargantua
Gargantua © Pierre Debien
Gros Bec
Gros Bec © Pierre Debien
L'abbaye de Thélème
L'abbaye de Thélème © Pierre Debien
Les moutons de Panurge
Les moutons de Panurge © Pierre Debien
L'obsession de Panurge
L'obsession de Panurge © Pierre Debien
Pantagruel et l'étudiant limousin
Pantagruel et l'étudiant limousin © Pierre Debien
Sémiramis
Sémiramis © Pierre Debien
Didon
Didon © Pierre Debien



"Rabelais, si tu revenais, que dirais-tu de notre langue anglicisée, nos cohortes d'abréviations, de nos messages internet, de nos SMS, du langage des jeunes, langage des cités, sorte d'argot contemporain ?". 

Plus de 700 mots inventés par Rabelais figurent dans ses oeuvres. Un bon nombre resteront dans notre langue. De François Rabelais, nous avons surtout retenu les noms de deux géants, Gargantua et Pantagruel, titres de ses deux principaux ouvrages. Ce que l’on sait moins, c'est que plusieurs centaines de mots ont été créés ou du moins attestés pour la première fois dans ses œuvres, au point de parler de « la langue de Rabelais » : les adjectifs célèbre, frugal, patriotique, bénéfique, c’est Rabelais ! Les noms génie, automate, gymnaste, indigène, horaire : c’est encore lui ! Sans parler de substantifique moelle, dive bouteille et mouton de Panurge.

Une rencontre est d'ailleurs prévue au Local, avec Jacky Vellin, auteur du Dictionnaire des néologismes de Rabelais.

Visite de l'exposition avec Isabel Hirsch, Thomas Chapuzot, Aurélie Grignard et Christophe Pougeas

durée de la vidéo: 02 min 12
Exposition "Rabelais, si tu revenais"

"Rabelais, si tu revenais" :
Le Local du 15 septembre au 10 novembre
Musée Sainte-Croix : du 15 septembre au 10 novembre
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture expositions