• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Rougeole : un cas avéré, un cas suspect dans un lycée de Poitiers

Deux élèves de cet établissement scolaire poitevin sont suivis pour rougeole. / © Clément Massé (FTV)
Deux élèves de cet établissement scolaire poitevin sont suivis pour rougeole. / © Clément Massé (FTV)

L'établissement privé Isaac de l'Étoile signale suivre l'état de santé de deux élèves, dans un contexte d'épidémie marquée. Une recrudescence de cas de rougeole est observée en Nouvelle-Aquitaine depuis le début de l’année. Une jeune femme de 31 ans est morte le 10 février au CHU de Poitiers.

Par Marie-Ange Cristofari

Le cas de rougeole avéré concerne une lycéenne de première. Une suspicion de cas est également à l’étude sur un élève, en classe de seconde.
L’Agence régionale de santé recommande aux familles de vérifier les vaccinations de leurs enfants.

Elle précise également qu’il convient de consulter son médecin généraliste dès l’apparition des premiers symptômes :
- une fièvre élevée
- un rhume
- et l’apparition de boutons.

Un cas mortel

La rougeole est une maladie potentiellement grave, avec des risques de séquelles pulmonaires, respiratoires et neurologiques chez les jeunes adultes. Une jeune femme de 31 ans est décédée début février au CHU de Poitiers. En tout, dans la région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence régionale de santé a recensé 491 cas, entre le 1er novembre et le 7 mars dernier.
L'épidémie va encore durer parce que le risque d'un foyer isolé n'est pas écarté et que la couverture vaccinale n'est pas suffisante.
La Vienne est le deuxième département le plus touché derrière la Gironde.

En cas de contact avec une personne contaminée, mieux vaut recourir à une visite à domicile de son médecin, afin de limiter la propagation. Une personne malade peut contaminer jusqu'à 20 personnes.

Enfin, l’ARS rappelle que la vaccination est la meilleure protection contre l’épidémie (elle est possible dans les 72 heures qui suivent un contact avec une personne souffrante). 90% des cas de rougeole observés depuis le 1er novembre dernier concernaient des personnes non vaccinées ou mal vaccinées.

Rougeole : un cas avéré, un cas suspect dans un lycée de Poitiers
Un reportage de Clément Massé, Stéphane Bourin et Thierry Cormerais. Intervenants : Assian Ramdani, Elève en 1ère S ; Samia Eschenbrenner, Infirmière au lycée Isaac de l'Etoile ; Monique Fraudeau, Directrice adjointe du lycée Isaac de l'Etoile - France 3 Poitou-Charentes

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Blocage de la zone commerciale à Lescar par les "gilets jaunes"

Les + Lus