Santé : trois jours pour s'informer sur la prévention des AVC dans la Vienne

Des actions d'information et de prévention des AVC (accident vasculaire cérébral) vont être menées dans plusieurs villes de la Vienne jusqu'au samedi 22 septembre par l'association "AVC tous concernés". En Nouvelle-Aquitaine, deux AVC se produisent toutes les heures.

Les AVC bouleversent la vie de ceux qui en sont victimes. Il s'agit pour les 3/4 de personnes âgées de plus de 65 ans mais de plus en plus d'hommes ou de femmes plus jeunes sont touchées. L'hypertension, le diabète, le cholestérol, l'alcoolisme et le tabagisme sont des facteurs aggravants pour la survenue des AVC.
En cas de survenue d'un AVC, chaque minute compte pour la prise en charge de la victime. Plus, elle est rapide plus les chances de rester en vie sont importantes et les risques de séquelles minimisés. Si vous constatez l'un des symptômes pouvant évoquer un AVC sur vous ou l'un de vos proches, il faut immédiatement appeler les secours au 15 ou au 112 sur un portable.
Dans l'attente des secours, il faut allonger le malade et noter l'heure de survenue des premiers signes de l'AVC. Pour pouvoir être soignés dans les meilleures conditions, les malades doivent être pris en charge 4H30 après le début des symptômes.
Chaque année, le Samu amène environ 1200 personnes victimes d'un AVC au CHU de Poitiers.


Les symptômes à prendre au sérieux

Ces derniers surviennent brutalement ce qui les rend encore plus difficiles à identifier mais ils sont caractéristiques.
Quels sont ces symptômes qui doivent vous alerter ?
  • La survenue brutale d'une hémiplégie (déficit d'un côté du coeur) avec une paralysie du visage, du bras, d'une jambe ou ed tout un côté du corps
  • Un engourdissement soudain et une perte de sensibilité
  • Des troubles de la parole (aphasie)
  • Des troubles de l'équilibre et des étourdissements
  • La perte de la vision essentiellement d'un oeil
  • Des maux de tête très importants et inhabituels


La rééducation post-AVC au CHU de Poitiers

Après un AVC, 3/4 des personnes qui ont survécu vont garder des séquelles définitives et 1/3 vont devenir dépendants mais beaucoup peuvent espérer récupérer tout ou partie de leurs facultés physiques et mentales.

A Poitiers, le Centre de Médecine Physique et de Réadaptation du CHRU prend en charge des patients victimes d'AVC pour leur rééducation au niveau moteur mais aussi de la parole. Les chances de récupération sont très différentes selon chaque malade et dépendent à la fois de l'âge et de l'importance de l'AVC.
"Les progrès s'étalent sur un an. On commence à parler de séquelles définitives à partir d'un an et demi et jusqu'à deux ans à condition que le patient à la fin s'autoprenne en charge" explique le Dr Anne Delaubier, chef du service de médecine physique et de réadaptation du CHRU de Poitiers.

Le service qu'elle dirige regroupe des unités d'ergothérapie, d'orthophonie et de kinésithérapie qui accueille les patients en hospitalisation ou en hôpital de jour. Ils y séjournent en moyenne de deux à trois mois mais certains peuvent rester jusqu'à un an.  Il s'agit du seul centre de la Vienne à prendre en charge de façon globale les victimes d'AVC pour les aider à récupérer au maximum leurs capacités.
 
Elodie Gérard, Stéphane Bourin et Marianne Leroux se sont rendus au CHU pour y rencontrer deux patients engagés dans un parcours de soins après avoir été victimes d'un AVC :


Les 20, 21 et 22 septembre dans la Vienne


"AVC tous concernés" est une association régionale qui agit pour la prévention des Accidents Vasculaires Cérébraux et plus généralement la préservation de la santé. Elle organise des rendez-vous autour de la prévention des risques cardio-vasculaires à travers toute la région avec des actions dans la Vienne. les 20, 21 et 22 septembre à Poitiers, La Roche-Posay, Châtellerault et Chauvigny.
  • Jeudi 20 septembre à Poitiers. De 8 heures à 12 heures, stand de prévention et d'information sur le marché Clos Gaultier de Poitiers; de 14 heures à 17 heures, galerie marchande Centre Leclerc à Poitiers.
  •  Vendredi 21 septembre à La Roche-Posay et Châtellerault. De 8 heures à 12 heures, stand de prévention et d'information sur le marché de La Roche-Posay, de 14 heures à 17 heures, stand galerie marchande Centre Leclerc à Châtellerault.
  • Samedi 22 septembre à Chauvigny. De 8 heures à 12 heures, stand de prévention et d'information sur le marché de Chauvigny.
Pour en savoir plus sur la démarche à suivre en cas de survenue d'un AVC : le site de l'Assurance Maladie

                                                                                                                                  le site de l'association France AVC

Pour en savoir plus sur les centres de rééducation spécialisés en Poitou-Charentes : le site de l'AFTC