L'Université de Poitiers à l'unanimité contre l'augmentation des frais pour les étudiants étrangers

Dans un communiqué publié ce vendredi après-midi, l'Université de Poitiers annonce que son conseil d'administration a adopté une motion contre la hausse des droits d'inscription pour les étudiants extracommunautaires telle qu'elle est prévue par une réforme du gouvernement.
Un amphithéatre de l'université de Poitiers.
Un amphithéatre de l'université de Poitiers. © FTV
Depuis plusieurs semaines déjà, le président de l'Université poitevine Yves Jean s'était très clairement opposé à cette mesure. Il s'agit désormais de la position officielle de l'Université. Un texte voté à l'unanimité par le conseil d'administration. 

Contraire aux valeurs humanistes


Ce n'est pas l'ensemble du programme gouvernemental "Bienvenue en France" que l'instance universitaire rejette mais d'abord l'absence de concertation des mesures choisie et surtout une d'entre elles : la stratégie de hausse des frais d'inscription. Pour mémoire, les étudiantes et les étudiants extérieur·e·s à l'Union Européenne devraient débourser en moyenne 2770€ pour une année de licence et 3770€ pour une année de master ou de doctorat.

Le conseil avance trois raisons pour justifier ce rejet :
• cette hausse serait contraire aux valeurs humanistes et d'égalité défendues par l'Université
• le risque d'exclusion des étudiants (d'après la Cour des comptes, 40% d'entre eux ne pourraient satisfaire à ces critères pécuniaires)
• cette hausse ne compenserait pas le manque d'investissement de l'Etat pour les universités
 
Le communiqué officiel
Le communiqué officiel
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société polémique