Usurpation d'identité. Il se fait passer pour le maire et envoie un courrier en son nom

Un habitant de Buxerolles a reçu un courrier signé du maire de cette commune de la Vienne, Gérald Blanchard, mais il s'agissait d'un faux. Le maire a porté plainte.

Un rappel à l’ordre pour tapage nocturne, c’est le courrier que vient de recevoir un habitant de Buxerolles (Vienne). Le logo semblait être celui de la mairie, la signature, celle du maire, seulement voilà, Gérald Blanchard n’a jamais écrit ce courrier apparemment bien imité : « Il y a des choses qui sont quand même assez bien établies et qui pourraient tromper celui qui le reçoit. Et d’ailleurs, la personne a eu le bon réflexe de venir nous demander si c’était la commune ou pas. J’encourage d’ailleurs les habitants, s’ils ont un doute, à appeler la ville et ils sauront. »

La personne a eu le bon réflexe de venir nous demander si c’était la commune ou pas.

Gérald Blanchard

Maire de Buxerolles

La présence d’esprit de cet administré a permis de dissiper le malentendu, mais on ignore pour l’instant l’auteur de cette fausse lettre.

L’usurpation d’identité peut être punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende

Voilà ce que cette personne risque, selon Maître Arbellot De Rouffignac, avocate en droit pénal :

« En cas d’usurpation d’identité, la peine encourue est relativement faible puisque, ce que prévoit le texte, c’est un maximum d’un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. »

Il faut faire attention à ce qu’on publie sur les réseaux sociaux et les données qu’on peut y laisser.

Adjudant Yannick Labetoulle

Groupe cyber de la gendarmerie de la Vienne

L’adjudant Yannick Labetoulle, du Groupe cyber de la gendarmerie de la Vienne, rappelle quelques conseils de prévention : « Il faut faire attention à ce qu’on publie sur les réseaux sociaux et les données qu’on peut y laisser. La date de naissance, c’est bien sympathique quand, le jour de son anniversaire, on reçoit un joyeux anniversaire, mais l’escroc peut l’utiliser pour recréer l’identité numérique de la personne. »

Autre conseil de l’adjudant Labetoulle : « On arrive à l’automne, et concernant les impôts, vous allez recevoir un mail disant que vous avez soit un trop-perçu, soit il faut redonner de l’argent. Nous, on vous conseille d’aller directement sur le site des impôts et de ne pas cliquer sur l’hyperlien qui est dans le mail. Ainsi vous allez pouvoir vérifier si le mail est un vrai ou est un faux. »

Yannick Labetoulle recommande aussi de se connecter au site https://www.cybermalveillance.gouv.fr/ pour obtenir encore plus d’informations et de porter systématiquement plainte en cas d’usurpation d’identité. C’est précisément ce que le maire de Buxerolles Gérald Blanchard a fait, suite à cette escroquerie.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité