Vidéo. En immersion dans l'établissement français du sang qui ouvre ses portes pour les journées du patrimoine

durée de la vidéo : 00h01mn39s
L'établissement français du sang de Poitiers accueille les visiteurs pour les journées du patrimoine. L'occasion de découvrir l'importance du don de sang, de plasma ou de plaquettes. Reportage d'Hélène Drouet, Marine Nadal et Carine Grivet. ©France télévisions

Jusqu'au samedi 16 septembre, l'établissement français du sang ouvre ses portes aux visiteurs pour les journées du patrimoine. L'occasion de comprendre la nécessité de trouver des donneurs.

À l'occasion des journées du patrimoine, l'établissement français du sang ouvre ses portes aux visiteurs. L'occasion de découvrir un peu l'envers du décor et le parcours d'une poche de sang. Pour assurer les besoins en France, il faut 10 000 dons chaque jour. Et les longs mois d'été ont entamé les stocks. "Les stocks sont en tension après cette période d'été, c'est une période où les donneurs partent en vacances et il y a un peu moins de collectes.", explique Mélanie Chesnais, la responsable des prélèvements pour la Vienne.

4 000 poches de sang, de plasma ou de plaquettes chaque semaine

Le centre de prélèvements de Poitiers traite environ 4 000 poches de sang, de plasma ou de plaquettes chaque semaine. Une fois prélevé, le sang passe dans un laboratoire où chaque poche est vérifiée, une procédure qui s'étale 24 heures avant que la poche soit distribuée. "Si on a vraiment besoin de sang, une poche qui est traitée aujourd'hui peut partir demain matin pour une délivrance" précise Alexandre Millasseau, chef d'équipe au service préparation.

Et les besoins de sang sont multiples. Plusieurs services peuvent en avoir besoin, comme les urgences, l'obstétrique, la chirurgie... Nina Morin qui visite le centre de prélèvements, travaille au CHU dans un service qui a de gros besoins en sang " les patients dans mon service, ils ont des cancers, des maladies hémopathiques, des cancers du sang et ces patients ont besoin de transfusion tous les jours où tous les deux jours et c'est tous les patients du service, donc il faut un stock très conséquent."

Le don du sang, comment ça marche ?

Donner son sang ne prend pas très longtemps. Il faut une heure en comptant large. Lorsque vous vous présentez, on vérifie votre identité, si vous avez pris rendez-vous et on vous remet un questionnaire de santé que vous devez remplir. Il s'agit de savoir par exemple si vous avez consulté un cardiologue, si vous avez été hospitalisé ou opéré, si vous avez voyagé dans certains pays, si vous avez déjà été transfusé ou si vous avez déjà utilisé des drogues par voies intraveineuse.

Une fois le questionnaire rempli, il est transmis au médecin ou à l'infirmier-ère qui vous reçoit pendant une dizaine de minutes. Il s'agit de déceler une contre-indication.
Vous passez ensuite dans la salle de prélèvement. Si vous donnez du sang, le prélèvement dure une dizaine de minutes. Si vous donnez du plasma sanguin, c'est un peu plus long, comptez entre 30 minutes et une heure, enfin si vous donnez vos plaquettes, il faudra vous liberer entre 1 h 30 et 2 h.

Une fois le prélèvement effectué, vous passez dans une salle de restauration ou vous pourrez (devez) manger et boire quelle que soit l'heure du jour. Ce moment est très important, il permet d'éviter d'éventuels malaises, vous y resterez une vingtaine de minutes.

Même si le volume sanguin se reconstitue rapidement, il est conseillé de ne pas pratiquer d'activité sportive intense dans les heures qui suivent votre don.

Dernière recommandation, si dans les 15 jours qui suivent le don de sang, vous souffrez de fièvre ou de signe d'infection, contactez le centre de prélèvement.

Si vous souhaitez donner votre sang, vous pouvez prendre rendez-vous à la maison du don de Poitiers, Niort ou Angoulême au 0 800 74 41 00 et à La Rochelle au 05 46 28 92 92.

Vous pourrez également le faire les 22 et 23 septembre place du Maréchal Leclerc à Poitiers en réservant sur le site www.monrendezvousdondusang.fr.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité