VIDÉO. Première journée sans voiture à Poitiers

Publié le
durée de la vidéo : 00h01mn40s
De 11 heures à 18 heures, ce 24 septembre, les voitures étaient interdites à la circulation dans le centre-ville de Poitiers. Une initiative pour sensibiliser les automobilistes aux mobilités douces. Reportage de Lisa Macineiras et Augustin Guillot. ©France télévisions

Dans le centre-ville de Poitiers, ce 24 septembre, les rues sont calmes. Pas de bruit de moteur. Et pour cause : ce dimanche était une "journée sans voiture". Une initiative pour sensibiliser les automobilistes aux mobilités douces plutôt accueillie positivement.

À quelques exceptions, pour les transports d'urgence, les voitures étaient interdites dans le centre-ville de Poitiers de 11 heures à 18 heures ce dimanche. "L'idée aujourd'hui, c'est de dire aux gens qu'ils peuvent essayer de se passer de leur voiture. On l'a fait un dimanche donc l'impact sur le quotidien n'est pas trop dur", indique Karine Trouvat, animatrice du Conseil communal des jeunes de Poitiers. Car l'initiative est portée par les plus jeunes, des adolescents siégeant dans une commission sur l'écologie.

Une journée pour sensibiliser

Tout au long de la journée, de nombreuses activités ont été organisées dans la ville. Stands de réparation de vélos, jeux en bois, sieste collective et une vélorution, une manifestation revendicative et festive de cyclistes pour promouvoir la mobilité douce.

Cette dernière est d'autant plus agréable que les cyclistes n'avaient pas à partager la route. "C'est plutôt sympa, on peut en profiter avec les enfants. On a été faire une balade à vélo ce matin, témoigne un père de famille habitant dans le centre-ville. Le fait d'avoir les rues pour nous, c'était vraiment sympa."

D'autres sont un petit peu moins convaincus de l'efficacité de l'initiative. "On ne voit pas une grosse différence avec d'habitude, car le dimanche à Poitiers, c'est mort", répond un passant. Pourtant, ils sont nombreux à avoir fait demi-tour aux différentes entrées du centre-ville de Poitiers, tenues par une cinquantaine d'agents municipaux.

"Je pense que c'est une bonne chose. Par contre, il faudrait juste que l'on puisse se garer quelque part. Je ne suis pas d'ici et je n'étais pas au courant, mais mon cas personnel n'est pas grave comparé à l'état du climat", réagi un automobiliste. Si beaucoup apprécient l'initiative, ils sont également nombreux à avoir eu des difficultés pour se garer. C'est le cas de cet étudiant qui ne veut pas payer le parking souterrain : "C'est plutôt bien, mais j'habite en ville et du coup, c'est très contraignant, je ne sais pas comment faire pour rentrer chez moi avant 18 heures."

 

D'autres automobilistes sont sceptiques et peu réceptifs. Certains râlent devant les barrages organisés. "Je trouve que c'est ridicule parce que ça ne va rien changer. Il y a des voitures jours et nuit, tous les jours de l'année, ce n'est pas quelques heures sans voitures qui vont changer quelques choses", estime un automobiliste agacé.

Mais l'initiative ponctuelle semble tout de même plaire à la majorité. "À Poitiers, il y a un effort fait sur les pistes cyclables, mais il faudrait encore plus de transports en commun pour moins prendre sa voiture", souligne un autre automobiliste. C'est la première fois qu'une journée sans voiture était organisée à Poitiers. L'initiative pourrait être reconduite à l'avenir.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité