Vienne : attention aux arnaques à l'activité partielle

La préfecture de la Vienne met en garde contre ces escroqueries qui touchent les entreprises. 

© Lisa Marcelja, Le Dauphiné
Des malfaiteurs qui contactent des entreprises, leur indiquent qu'elles ont bénéficié à tort de l'allocation d'indeminité partielle et leur demandent un remboursement par virement en se faisant passer pour des agents d'un organisme public, en l'occurence l'agence de services et de paiement.

C'est le scénario mis en place au cours de ces derniers jours par une bande d'escrocs dans la Vienne et qui pousse la préfecture du département à alerter les chefs d'entreprises. 

"L’Agence de services et de paiement ne communique jamais ses coordonnées bancaires par téléphone ou par e-mail. De même, que ce soit par téléphone ou par e-mail, l’ASP ne demande jamais les coordonnées bancaires ni d’effectuer un reversement sur un autre compte que celui sur lequel l’ASP a effectué le versement initial" indiquent les services de l'État. 

La Vienne n'est pas un cas isolé ; des arnaques similiaires ont été signalées dans plusieurs départements de l'Hexagone. 

En cas de doute, la préfecture de la Vienne recommande de suivre les démarches suivantes :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société