Vienne : le département veut mettre en place le carnet de vaccination électronique

Illustration / © Maxppp
Illustration / © Maxppp

Un carnet électronique pour mieux garder la trace de ses vaccinations : c’est l’innovation que veut mettre en place la Vienne. Le décès récent d’une jeune femme de 32 ans à Poitiers des suites de la rougeole a rappelé l’importance d’une couverture vaccinale étendue.

Par Richard Duclos

Mieux gérer les vaccinations : c’est l’objectif du carnet de vaccination électronique, version informatisée du carnet de santé papier.

Le conseil départemental de la Vienne souhaite mettre en place rapidement ce carnet numérique, déjà expérimenté dans quelques départements en France.

Quelques clics suffisent pour le créer. Un code garantit la totale confidentialité des informations : seul le médecin traitant et les professionnels de santé habilités auront accès aux données concernant le patient.

Les explications de Patricia Périn :
Vienne : le département veut mettre en place le carnet de vaccination électronique
Explications de Patricia Périn. Avec : Jean-Louis Koeck, chef du centre Vaccination Internationale, créateur du carnet de vaccination - France 3 Nouvelle-Aquitaine


Alors que seulement 1 Français adulte sur 5 est à jour de ses vaccinations, cette innovation devrait permettre de réaliser ses rappels dans les temps, et de conserver une trace des vaccinations.

"Des épidémies qui n'ont plus lieu d'être"


La question de la vaccination a récemment fait la Une de l’actualité avec le décès le 10 février à Poitiers d’une femme de 32 ans, des suites de la rougeole.




Dans la Vienne, seulement 70% des habitants sont vaccinés contre cette maladie, alors que le seuil pour mettre la population à l’abri est de 95%.

Après le décès de la jeune femme, Bruno Belin, président du département, rappelait dans un communiqué que "la vaccination c’est la meilleure protection pour les adultes comme pour les enfants".

Le carnet de vaccination électronique, ajoutait-il, est un outil  que nous souhaitons mettre en place à court terme dans la Vienne pour améliorer la couverture vaccinale des populations et lutter contre les conséquences dramatiques de telles épidémies qui n’ont plus lieu d’être en 2018.


Anne-Florence Bourat, vice-présidente du conseil départemental de la Vienne en charge de la politique sanitaire, était l’invitée de notre édition de midi ce mercredi 21 février :
Pour Anne-Florence Bourat, "le carnet de santé électronique est un très bon outil"
Anne-Florence Bourat est la vice-présidente du conseil départemental de la Vienne en charge de la politique sanitaire. - France 3 Nouvelle-Aquitaine


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus