Vienne : les pêcheurs peuvent se déplacer sur tout le département

Ils réclamaient cette mesure depuis de nombreuses semaines. Une dérogation de déplacement a été accordée à la pêche de loisir.

Depuis le 15 avril les pêcheurs peuvent se déplacer sur tout le département
Depuis le 15 avril les pêcheurs peuvent se déplacer sur tout le département © Fédération de pêche de la Vienne

Depuis le 15 avril, les pêcheurs de la Vienne ont le droit de pratiquer leur loisir sur l’ensemble du département lorsqu’il s’agit de leur résidence habituelle. 

Une mesure qui tombe à point nommé à quelque jours de l’ouverture de la pêche du brochet le 24 avril. 

 

C’est la fédération nationale de pêche en France (FNPF) qui a obtenu, pour la pêche de loisir, l’extension de la limite de déplacement à tout le département. Un accord étendu sur l’ensemble du territoire national.

Une accord conclu avec le Ministère de la Transition écologique dont se félicite la Fédération de pêche de la Vienne. “Ces personnes ont compris que la pêche de loisir n’était pas une zone de contamination et que tous les pêcheurs pouvaient se déplacer sur l’ensemble du département”, se félicite Francis Bailly, président de la fédération de pêche de la Vienne.

Les carnassiers n'ont qu'à bien se tenir ! Avant la limite était fixée à dix kilomètres dans le département ou à trente en dehors de celui-ci. Désormais chaque pratiquant peut se rendre sur un lieu de pêche se situant sur l’ensemble de son département de résidence.

Ils peuvent aussi aller sur un département limitrophe mais en respectant la distance de 30 km autour de leur domicile. Seuls les pêcheurs habitant en limite de la Vienne sont donc concernés par cette seconde mesure.

Des règles à respecter

L’élargissement de la zone n’empêche pas le respect des mesures barrières et l’interdiction de se réunir à plus de six personnes au bord de l’eau. Le couvre-feu, lui, est toujours en vigueur. La fédération de pêche de la Vienne rappelle que les créneaux horaires s’étalent de 6 heures à 19 heures.

Et des documents à fournir

Chaque personne doit avoir en sa possession un justificatif de domicile et l’attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case n° 7 (activité physique, de plein air…).

Obligatoire avant la pandémie, la carte de pêche est tout aussi indispensable aujourd’hui. “N’oubliez pas votre carte de pêche, elle constitue la preuve de votre pratique tout comme votre matériel”, précise la Fédération de pêche de la Vienne.

La pêche de loisir dans la Vienne attire aussi les jeunes
La pêche de loisir dans la Vienne attire aussi les jeunes © Fédération de pêche de la Vienne

 

Un loisir qui a la pêche

Une carte qui se vend toujours aussi bien et même davantage malgré la crise sanitaire.  “En mai 2020 à la sortie du premier confinement, nous constations une baisse de 25 % des adhésions puis, en un mois, il y a eu 3 % de hausse”. L’an passé a même été une année record.

10 % d’augmentation des ventes de l’ensemble des cartes de pêche.

Francis Bailly, président de la fédération de pêche de la Vienne

Peu avant l’été, l’activité attire alors de nouvelles personnes au bord des étangs et des rivières de la Vienne. “Il y a eu une vraie ruée, c’était un réel besoin alors qu’il faisait beau et que l’eau était belle et poissonneuse. Ca a été une année exceptionnelle”, explique Francis Baily. 

Un engouement qui semble se confirmer en ce début d'année. Cette activité de plein air qui attire davantage les jeunes, malgré la nécessité de s'acquitter d’une carte de pêche. "La pêche reste un loisir abordable, le prix des cartes n’a pas augmenté depuis 2 ans et cela permet aux gens de se ressourcer et d’oublier les tracas du quotidien”.

 

L'ouverture du brochet très attendue par les pêcheurs
L'ouverture du brochet très attendue par les pêcheurs © Fédération de pêche de la Vienne

Ceci dit, expérimentés ou novices, s’ils sont nombreux à tenter de leurrer le brochet ce week-end, une chose est sûre, le “bec” comme on l’appelle dans le jargon, ne se laissera pas facilement capturer. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche loisir sorties et loisirs covid-19 santé société