Vienne : les nouveaux médecins d'Avanton opérationnels pour accueillir leurs patients

© France 3 Poitou-Charentes
© France 3 Poitou-Charentes

Les deux nouveaux médecins d'Avanton vont enfin pour ouvrir leur cabinet médical, ce lundi 1er octobre, avec deux semaines de retard. Après des difficultés pour obtenir une ligne téléphonique, ils ont trouvé une solution provisoire.

Par Flora Battesti / Mary Sohier

"On est en colère, oui", reconnaît Sébastien De Lestapis, un des médecin généraliste nouvellement installé à Avanton. 

Sébastien De Lestapis et Maxime Berthonneau, associés, avaient prévu d'ouvrir leur premier cabinet médical le 24 septembre. Mais faute de ligne téléphonique, ils ont été contraints de reporter le début de leur activité. Pourtant, une quinzaine de patients attendaient déjà à leur porte ce jour-là. "Malheureusement, on ne pouvait pas les prendre en charge, car on doit avoir un numéro de contact au cas où, pour faire les ordonnances. N'ayant pas cela, nous ne pouvions pas accepter en consultation."


Cette ouverture, cela faisait un mois qu'ils la préparaient. Leur ligne téléphonique devait ouvrir le 15 septembre, mais une semaine avant ce délai, ils ont tenté de recontacter l'opérateur, sans succès. "On avait vraiment aucun contact, personne pour nous expliquer. Ce retard nous a causé un préjudice moral surtout, on était dans un état d'anxiété important car on se lance dans l'aventure d'ouvrir notre propre cabinet. "
 
La maison de santé d'Avanton (Vienne) / © Mary Sohier, F3 Poitou-Charentes
La maison de santé d'Avanton (Vienne) / © Mary Sohier, F3 Poitou-Charentes
 

Une solution provisoire



Actuellement, les deux médecins possèdent un numéro de téléphone portable provisoire. Les patients peuvent appeler à ce numéro, qui est retransmis à deux secrétaires.

"Mais ce numéro ce n'est pas l'idéal, car si vous avez deux patients qui appellent simultanément, l'un d'entre eux tombera directement sur le répondeur" regrette Maxime Berthonneau. "Nous souhaitions que les gens puissent patienter tranquillement au téléphone, la secrétaire ayant prévenu qu'elle prendrait leur appel."

Pour l'instant, la salle d'attente demeure quelque peu vide mais la machine est lancée.

"Maintenant qu'on a le numéro on peut enfin commencer l'activité, on peut enfin prendre des rendez-vous, prescrire, voir les gens et les accueillir à notre bureau. On est opérationnel", se réjouit le jeune généraliste.
 
F3 PC Avanton les médecins sont opérationnels
Reportage de M. Sohier, T. Chapuzot et J. Russeil ( intervenants : Maxime Berthonneau et Sébastien De Lestapis, médecins généralistes ; Marilyne Valette, patiente du cabinet ; Anita Poupeau, maire d'Avanton)
 

Des médecins très attendus



Auparavant, Marilyne Valette avait des difficultés à prendre rendez-vous chez son ancien médecin. "Avanton est une petite commune où il y a de plus en plus d'habitants, des enfants, donc on a vraiment besoin de médecins. Aujourd'hui, j'espère que les temps d'attente seront moins longs."

Anita Poupeau, maire de la ville, a mené une vraie campagne de communication dans l'espoir de faire venir des médecins dans sa commune. "On a fait des banderoles, fait toutes les actions qu'on pouvait mener pendant un an."

Trouver des médecins reste difficile. "Aujourd'hui, il y a saturation dans les communes alentour pour avoir un rendez-vous, c'est quatre à cinq jours d'attente parfois. Il y a vraiment un besoin sur Avanton de cette médecine de proximité."

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus