• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Vitalis : la grève continue

Tous les bus de Vitalis sont rentrés au dépôt après un mouvement de grève surprise ce lundi. / © T. Chapuzot
Tous les bus de Vitalis sont rentrés au dépôt après un mouvement de grève surprise ce lundi. / © T. Chapuzot

Le trafic des bus est paralysé à Poitiers à la suite le licenciement jugé "abusif" d'une salariée de la comptabilité. Une réunion entre la direction et les syndicats a lieu depuis 8h, ce matin, pour trouver une sortie de crise.

Par Hugo Lemonier

Ce matin, le trafic des bus à Poitiers est toujours paralysé sur la majeure partie du réseau : "seules les lignes 20, 22, 23, 24, 25, 26 et 28, ainsi que les lignes scolaires, circulent normalement", précise Vitalis. Les taxis poitevins sont donc pris d'assaut.

Une réunion entre Alain Tanguy, le président de Vitalis, et les représentants des cinq syndicats de Vitalis (CGT, Solidaire, CFDT, UNSA, CFE-CGC) devait se tenir à 10h, ce matin. Mais celle-ci a été avancée à 8h pour régler au plus vite le problème. Les discussions restent pour l'heure extrêmement tendues.

Les syndicats demandent la "réintégration immédiate" d'une salariée de la comptabilité, licenciée huit mois après son recrutement. Un licenciement qu'ils jugent "infondé" et "abusif".

A lire aussi

Sur le même sujet

Le S'Coolbus testé, avec enthousiasme à Tocane St Apre

Les + Lus