Volley Ligue A : le SPVB lanterne rouge, après sa défaite 1-3 face à Nantes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rédaction France 3 Poitou-Charentes
© France Télévisions

Les rencontres se suivent et se ressemblent pour les volleyeurs poitevins qui ont essuyé un nouveau revers en championnat, le troisième consécutif.

Trois matchs, trois défaites. Ce début de saison ne sourit pas aux volleyeurs poitevins. Les hommes de Brice Donat se sont inclinés en quatre sets sur leur parquet face à Nantes (25-22 14-25 24-26 22-25). 

Une défaite sans appel alors que le SPVB a entamé la rencontre plutôt en confiance à l'image d'un Penchev incisif, scorant à huit reprises dans le premier set.

Mais la suite s'est révélée douloureuse. Les Nantais ont enchaîné les points et les Poitevins, les fautes. "Trop de déchets" pour le coach qui n'a pas caché sa déception. 

Nos centraux n'ont pas été efficaces à l'offensive, on a fait énormément de fautes au service, sans prendre forcément de gros risques. On les a laissés dans le jeu.

- Brice Donat, entraîneur du SPVB

 

Des prélèvements pour détecter des pesticides en Gironde

Avec cette nouvelle défaite à domicile, Poitiers campe dans le bas de tableau, lanterne rouge du championnat. "Pour l'instant, on a que des pépins, on enchaîne les absences" analysait le coach hier soir, "sans se chercher d'excuses, on a énormément souffert pendant toute la préparation."

À partir du moment où on commence les matchs amicaux avec des défaites, et le championnat avec des défaites en intégrant de nouveaux joueurs, forcément le doute s'installe.

- Brice Donat

Prochaine rencontre pour le SPVB, le 26 octobre à Montpellier. 

 


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.