• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier-Arsenal : Arsène Wenger confiant mais pas triomphant

Montpellier - Conférence de presse d'Arsène Wenger, l'entraîneur d'Arsenal - 17 septembre 20120. / © F3 LR
Montpellier - Conférence de presse d'Arsène Wenger, l'entraîneur d'Arsenal - 17 septembre 20120. / © F3 LR

Montpellier, champion de France méconnaissable, depuis la reprise de Ligue 1, reçoit Arsenal, pour la 1ère journée de Ligue des champions. Le coach anglais, réaliste, ne part pas gagnant d'avance. Il prédit un match "difficile".

Par Fabrice Dubault

L'entraîneur d'Arsenal, Arsène Wenger, qui rend visite mardi à Montpellier lors de la première journée de la Ligue des champions, s'attend à un match "très difficile" contre une équipe dont le titre de champion de France a été pour lui "une grande surprise".

Q: Comment avez-vous accueilli le titre de champion de France de Montpellier?
R: "C'était une grande surprise pour moi. Je croyais qu'à la fin du championnat, Paris allait le faire, car ils avaient, pour moi, un effectif meilleur. Mais avec la façon dont Montpellier a joué à Paris, ils ont montré qu'ils avaient une chance de remporter le titre et dans les derniers matches, ils ont gardé leur calme."

Q: Montpellier connaît un début de Championnat très difficile, comment voyez-vous
ce match ?
R: "A part Giroud (parti à Arsenal), Montpellier a gardé la même base de joueurs, donc, je ne vois pas comment ils seraient moins forts.
Ils ont été malchanceux dans certains matches. La Ligue des champions dans leur tête joue beaucoup depuis le début de saison. Honnêtement, je m'attends à un match très difficile, j'ai beaucoup de respect pour Montpellier, pour la qualité de son équipe. Je connais très bien Girard (l'entraîneur) et Montpellier, ici ça a toujours été très engagé, très méditerranéen, très excité. C'est une équipe qui a une bonne maîtrise du jeu, et René est quelqu'un d'intelligent, c'est une équipe qui saura dominer ses nerfs et nous contrer intelligemment."

Olivier Giroud avant le match d'Arsenal contre Montpellier
Q: Avez-vous déjà décidé de titulariser ou non Giroud et comment expliquer son
manque de réussite actuel ?
R: "J'ai décidé oui, mais je ne vous le dirai pas ce soir. Je pense que la réussite des attaquants est cyclique, tous en Europe y sont soumis, à part deux ou trois exceptions comme Messi qui marque 70 buts par an, pour tous les autres c'est cyclique.
Ensuite, beaucoup d'attaquants ont mis pas mal de temps à s'adapter en Angleterre.
Pour les attaquants et les gardiens, la Premier League, c'est un choc parce qu'on permet plus de chocs et de contacts. Le temps d'adaptation est plus long, mais moi, je suis patient de nature."

DMCloud:3773
Conférence de presse d'Arsène Wenger à Montpellier

A lire aussi

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus