Cet article date de plus de 8 ans

Grenade : élection municipale partielle sous tension

L'élection municipale partielle à Grenade est provoquée par la démission collective de 19 des 23 élus de la majorité municipale le 20 septembre dernier. Les 5300 inscrits ont le choix entre 3 listes.
Election municipale partielle à Grenade ce 25 novembre.
Election municipale partielle à Grenade ce 25 novembre. © France 3 Midi-Pyrénées

Suite à la démission de 19 des 23 membres de la majorité municipale conduite par Rémy André (PRG), maire depuis mars 2008, une élection municipale partielle s'organise ce dimanche 25 novembre 2012 à Grenade, commune de 7 752 habitants située dans le département de la Haute-Garonne. Cette démission collective intervient après plusieurs mois de tensions avec le maire.

Lors des élections municipales de mars 2008, le maire sortant de Grenade, Jean-Jacques Apine (PS), ne s'était pas représenté et c'est l'un de ses adjoints, Jean-Marc Vizzini (PS), qui avait tenté de lui succéder en conduisant une liste PS-Les Verts-PCF. Cette liste était arrivée en tête à l'issue du premier tour mais avait été mise en échec, au second tour, par celle conduite par Rémy André, ce dernier ayant alors bénéficié du retrait et du soutien de Dominique Rovira, chef de file de la droite au premier tour.


Retour sur une démission en bloc :



Ce dimanche 25 novembre: 

3 listes dont celle menée par le maire sortant et son ancien 1er adjoint


Chiffres clés



Reportage ce Dimanche 25 novembre avec Sandrine Morch et Vincent Albinet :




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020