• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Révélation de la NASA : Oui, la vie a pu exister sur Mars ! Une aubaine pour Curiosity piloté depuis Toulouse

Photo du minerai extrait par le robot Curiosity, qui permet à la Nasa d'indiquer, mardi 12 mars, que de la vie a pu exister sur Mars. / © (NASA / AFP)
Photo du minerai extrait par le robot Curiosity, qui permet à la Nasa d'indiquer, mardi 12 mars, que de la vie a pu exister sur Mars. / © (NASA / AFP)

A Toulouse, c'est une immense satisfaction. Depuis la ville rose, ingénieurs et chercheurs pilotent les instruments français de Curiosity. Le robot a sondé la planète Mars. Les morceaux de roche analysés indiquent formellement qu'il y a eu une vie sur la planète rouge.

Par Pascale Conte et AFP

Le robot Curiosity, ce n'est pas de la science-fiction mais regarder Mars comme si on y était. Cette nuit, la nouvelle est tombée. Plus de doute possible pour la NASA : les conditions nécessaires à la vie ont été réunies sur Mars, il y a plusieurs milliards d'années. "Une question fondamentale à laquelle la mission Curiosity devait répondre était celle de savoir si Mars pourrait avoir été propice à la vie : sur la base de ce que nous savons maintenant, la réponse est affirmative", a déclaré mardi lors d'une conférence de presse, Michael Meyer, le principal scientifique de la mission Curiosity.

A ce stade, rien ne permet cependant d'affirmer que des micro-organismes ont effectivement prospéré sur la planète rouge.

Grâce aux équipes de scientifiques toulousains, les instruments du robot Curiosity ont analysé le premier échantillon prélevé à l'intérieur d'une roche martienne. Résultats : la roche martienne contient plusieurs substances chimiques et surtout de l'argile, formée dans de l'eau. Les scientifiques sont formels. Dans le passé, sur la planète rouge, les conditions ont été favorables à la vie, il y a eu un environnement humide.

S'il ne s'agit pas de petits bonhommes verts, cette découverte est primordiale ! Elle confirme de manière scientifique ce que les études supposaient depuis longtemps.

Que contient l'échantillon analysé par Curiosity ?


La roche contient de l'argile, formée dans de l'eau, des minéraux comme des sulfates et d'autres substances chimiques. "Les minéraux argileux représentent au moins 20% de la composition de l'échantillon", a précisé un responsable de la Nasa qui a travaillé sur ces analyses.

Qu'est-ce que cela implique ?


La présence de cet argile formé dans de l'eau, ainsi que le lieu où a été extrait l'échantillon, font dire aux scientifiques de la Nasa que les conditions ont pu être réunies pour abriter de la vie sur Mars. La roche se trouvait en effet au bout d'un ancien réseau de rivières qui aurait pu fournir des ingrédients chimiques et d'autres conditions favorables pour la vie de microbes.

De plus, cet ancien environnement humide, à la différence des autres déjà observés sur Mars, n'était pas fortement oxydé, acide ou très salé, ce qui faciliterait l'apparition de la vie se réjouissent les scientifiques.

DMCloud:47369
De l'eau sur Mars

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sécheresse : l'inquiétude des éleveurs du Roussillon

Les + Lus