• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Après la crue, l'heure du bilan et du nettoyage à Lourdes et dans le Luchonnais

A Lourdes, les dégâts après l'inondation / © Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées
A Lourdes, les dégâts après l'inondation / © Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

Ce mercredi, la tendance est à la décrue. L'eau se retirant, il faut maintenant nettoyer et faire le bilan des dégâts, très nombreux. A Lourdes (65), comme à Bagnères-de-Luchon ou Saint-Béat (31), la tâche est immense. 

Par Fabrice Valery

La situation s'améliore, mais le constat des dégâts causés par les crues est considérable. A Lourdes, à Saint-Béat, à Luchon, à Luz-Saint-Sauveur, partout où l'eau est arrivée en force, les dégâts sont immenses.

En vidéo : Bagnères-de-Luchon après la décrue
DMCloud:79119
Décrue à Luchon

 

Suivez en direct nos infos minute par minute sur l'évolution de la situation


Il faudra du temps pour chiffrer le montant total des dégâts. D'abord parce que les zones touchées sont très étendues, parfois isolées. Ensuite parce qu'il faudra faire l'addition entre les dégâts chez les particuliers et dans les lieux publics (voirie, ponts, bâtiments publics, etc).

Plusieurs dizaines de millions d'euros de dégâts ?

Rien qu'à Lourdes, en octobre dernier, la facture s'était élevée à plusieurs centaines de milliers d'euros. Et cette crue de juin 2013 est bien supérieure à celle d'octobre 2012 !

Valls et Batho apportent "le soutien" du gouvernement

En visite à Lourdes auprès des sinistrès ce mercredi après-midi, Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, et Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, ont apporté leur soutien aux sinistrés. Manuel Valls a notamment déclaré : "nous voulions être présents pour marquer notre attention à l'égard des populations touchées, des commerçants, de tous les acteurs économiques".

Manuel Valls.

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus