Elections municipales : recours en annulation à Colomiers

Patrick Jimena, candidat écologiste malheureux aux municipales à Colomiers, a déposé vendredi un recours en annulation du scrutin. La liste socialiste de Karine Traval-Michelet l'avait emporté sur lui d'une courte tête, avec 198 voix au second tour.

L'écologiste Patrick Jimena, battu d'une courte tête aux élections municipales à Colomiers a déposé un recours en annulation du scrutin vendredi matin. Il l'a annoncé le soir-même, au cours du premier conseil municipal de la ville, juste après l'élection du nouveau maire, la socialiste Karine Traval-Michelet dont la liste l'avait emporté avec 198 voix d'avance.

A Colomiers, la succession au maire sortant socialiste Bernard Sicard a été très disputée. Sa dauphine, Karine Traval-Michelet, est arrivée en tête au second tour avec 40,62% des voix, dans le cadre d'une trinagulaire. La liste sans étiquette de Patrick Jimena, qui avait fusionné avec celle du Front de gauche entre les deux tours, était arrivé juste derrière avec 39,3% des suffrages tandis que l'UMP, Damien Laborde, n'en obtenait que 20%.

Dans un communiqué diffusé vendredi, Patrick Jimena affirme  que ce recours est "étayé notamment par des témoignages d'abus de faiblesse, de distribution de tracts hors délais autorisés, de faux en écriture et de manipulation d'un syndicat communal'. Le tribunal a désormais 3 mois pour se prononcer sur ce recours.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique archives