Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, les gens du voyage rappellent qu'ils ont été européens avant l'heure

Les Saintes-Maries-de-la-Mer, point de rassemblement annuel des gitans de toute l'Europe / © F3 LR
Les Saintes-Maries-de-la-Mer, point de rassemblement annuel des gitans de toute l'Europe / © F3 LR

A l'heure des élections européennes, des responsables politiques de toute l'Union se pressent aux Saintes-Maries-de-la-Mer, lieu du pèlerinage annuel du peuple gitan. Histoire de rappeler que les gens du voyage ont été les premiers à tisser des liens au-delà des Etats.

Par Valérie Luxey

Comme chaque année, ils se pressent de toute l'Europe pour prier leur patronne, Sainte-Sarah. Mais à l'heure des élections européennes, conscients d'être parfois au coeur des enjeux géopolitiques, les gens du voyage ont décidé d'inviter des responsables politiques à partager ce moment de piété avec eux.

Un consul roumain et un ministre hongrois dans la procession

Il y a là le Consul de Roumanie à Marseille, le président du Conseil Economique et Social Européen, le ministre hongrois des Affaires sociales. Ce dernier rappelle que la Hongrie a introduit la culture gitane dans les programmes scolaires. Il voudrait que les autres pays en fassent autant.

Reconnaissance de leur rôle dans l'histoire de l'Europe

Car qu'ils soient gitans, tziganes, manouches, roms ou bikers du voyage, tous ont traversé l'histoire de l'Europe et voudraient maintenant voir la leur reconnue. Un message qu'ils ont délivré à leurs invités de marque, sous le regard de nos reporters sur place Caroline Agullo et Laurent Beaumel.
Les Gitans, un peuple au coeur de l'Europe
A l'occasion du pèlerinage annuel des Saintes-Maries-de-la-Mer, des personnalités politiques européennes ont fait le déplacement pour aller à la rencontre des gens du voyage, Européens avant l'heure.

 

Sur le même sujet

Les + Lus