• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un grand Diego et une grande Victorinade

Il débutait aux arènes du Plumaçon. Grande porte pour Diego Urdiales qui a scellé cette corrida de sa formidable griffe. Un torero émouvant, un maestro important trop longtemps oublié / © Emilo Mendez
Il débutait aux arènes du Plumaçon. Grande porte pour Diego Urdiales qui a scellé cette corrida de sa formidable griffe. Un torero émouvant, un maestro important trop longtemps oublié / © Emilo Mendez

Un grand toro de Victorino pour chacun des trois toreros. Une corrida où l'on a apprécié, aimé, raffolé. Une soirée aux émotions multiples. Comme une auberge espagnole. On y apporte ce qui nous rend heureux . Des toros et des types prêt à en découdre. Avec chic et beauté, si possible...

Par Vincent Bourg

Grande tarde de Diego Urdiales pour sa présentation en plaza montoise. Où quand un toro de Victorino lèche le sable... / © Emilio Mendez
Grande tarde de Diego Urdiales pour sa présentation en plaza montoise. Où quand un toro de Victorino lèche le sable... / © Emilio Mendez

Samedi 19 juillet 2014
Quatrième corrida de la feria de la Madeleine
Plaza de Toros de Mont-de-Marsan,18h.

Diego Urdiales : une oreille et une oreille
Manuel Escribano : silence et une oreille
Alberto Aguilar : vuelta et silence
Salut du banderillero Raúl Ruiz au 6ème toro
Sortie en triomphe de Diego Urdiales
Six toros superbes de corpulence, pas une once de lard, et armés fins de Victorino Martín. Trois sujets (premier, troisième et cinquième) racés, encastés et nobles de parcours. Treize piques au total.
Complet. 33°7. Orages à portée de nuit.
la Victorinade montoise
A propos d'une corrida aux multiples émotions: toros et toreros

 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus