Frascuelo à Arles, mais pas à Céret

Dimanche, dans l'émission, vous ferez connaissance avec les toros de Patrick Laugier, nous les avons filmés dans les Alpilles. Ce sont eux qui vont ouvrir la feria d'Arles le 3 avril prochain. Face à eux, aux côtés de Curro Díaz et Román Pérez, le vétéran de l'escalafón : Carlos Escobar "Frascuelo".

Au solstice d'automne de cette année, Carlos Escobar Frascuelo aura 67 ans. Est-il bien raisonnable de continuer à toréer quand on a l'âge de bavarder avec ses collègues au terrain de pétanque? Non, bien sûr que non.
Les organisateurs de Céret avaient engagé Frascuelo le 13 juillet dernier. On dit que c'était pour faire un clin d'œil posthume à Jean-Louis Fourquet, l'ex président du comité organisateur, un allumé de première, aficionado à l'anarchisme et au situationisme. Et un grand fan de Frascuelo. Les toros - du genre incommode - étaient de Felipe Bartolomé. Frascuelo avait enthousiasmé les gens par sa tauromachie laconique. Et coupé la seule oreille de la corrida. Cette année, ils ont jugé qu'il avait passé l'âge d'affronter les toros de Céret. Robert Pilès qui programme la saison de Frascuelo crie à l'injustice. Il est furax. A-t-il raison? Oui, bien sûr.

Mais il sera à Arles le vendredi 3 avril. C'est lui qui ouvrira la feria avec les toros de "Dos Hermanas", l'élevage de Patrick Laugier. Vous les verrez dans l'émission dimanche matin. Nous les avons filmés dans leur "pays", à côté de Barbegal dans les Alpilles.



En attendant, voici Frascuelo, filmé à Céret le 13 juillet dernier.