• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Philippe Bonnecarrère sera chef de file de l'UDI en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées

Philippe Bonnecarrère, sénateur UDI du Tarn et président du Grand Albigeois / © MaxPPP
Philippe Bonnecarrère, sénateur UDI du Tarn et président du Grand Albigeois / © MaxPPP

L'UDI continue de désigner ses chefs de file pour les élections régionales de décembre prochain. Philippe Bonnecarrère, sénateur du Tarn, a été désigné en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, Sophie Jouassains en région Paca et Frank Reynier en Auvergne/Rhônes-Alpes.

Par Z.S. avec AFP


Philippe Bonnecarrère, sénateur UDI du Tarn, ancien maire d'Albi entre 1995 et 2014 et président du Grand Albigeois sera le chef de file de l'UDI en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées pour les élections régionales de décembre prochain.

La sénatrice Sophie Jouassains et le député Rudy Salles ont été désignés à l'issue d'un bureau exécutif, mardi, pour être chefs de file en région Provence- Alpes-Côte d'Azur, région pour laquelle l'UMP a choisi le député-maire de Nice Christian Estrosi.

Dans la région Auvergne/Rhônes-Alpes, c'est le délégué général de l'UDI, Franck Reynier, qui a été désigné. En Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes, le sénateur Jean-Marc Gabouty a été choisi.

Sur les 13 nouvelles régions, l'UDI réclame trois têtes de liste d'union avec l'UMP : la Normandie pour Hervé Morin, le Centre pour Philippe Vigier et la Bourgogne Franche-Comté pour François Sauvadet. Les négociations sont en cours.

Les autres chefs de file avaient été désignés début février. En Ile-de-France, la sénatrice UDI Chantal Jouanno a commencé sa campagne. En marge du conseil national samedi, le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde a aussi assuré que la liste UDI sera bien présente au premier tour.

Voici les autres chefs de file :

  • en Pays-de-la-Loire, le député Yannick Favennec
  • dans le Nord-Pas-de-Calais/Picardie, Valérie Létard, proche de Jean-Louis Borloo
  • en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, Laurent Hénart, le président du Parti radical et maire de Nancy
  • en Corse, le candidat sera Jean Toma
  • en Bretagne, Michel Canevet
  • en Martinique, Philippe Petit

A lire aussi

Sur le même sujet

Sensibilisation à la sécurité routière à Nîmes

Les + Lus