• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Première corrida de la féria de Nîmes, Morante de la Puebla enchante le public

Morante de la Puebla / © France 3 LR
Morante de la Puebla / © France 3 LR

Première corrida de la féria de Pentecôte avec un duel El Juli-Morante de la Puebla, ce vendredi 22 mai. Le vent a contrarié les deux toreros mais le mano a mano a tout de même été marqué par la prestation d'un Morante de la Puebla au sommet de son art. 

Par Faïza Garel

Le vent a presque failli gâcher la fête ce vendredi dans les arênes de Nîmes. Et pourtant l'affiche de cette première corrida de la féria de Pentecôte était belle. Inédite même. Ce mano a mano est le premier duel entre Morante de la Pena et El Juli en sol français.

Premier à pénétrer dans les arênes, Morante de la Puebla a d'abord bâclé son premier taureau. Mais il a rapidement réveillé le public avec le deuxième. Le torero andalou a alors fait admirer toute la lenteur du moindre de ses mouvements. Des gestes qui ont conquis les 10 000 spectateurs.

Son adversaire du jour, El Juli, est le "chouchou" du public nîmois. Son toreo classique et sa technique à l'état pur ont toujours fait merveille. Au final, le prodige madrilène a coupé une oreille à son premier taureau et une autre au dernier contre une seule pour Morante de la Puebla. 

Morante de la Puebla: silence, un avis avec une oreille et un avis avec saluts.
El Juli: un avis avec une oreille, un avis avec silence et un avis avec une oreille.
Bétail: lot de Garcigrande.

Première corrida féria de Nîmes
Reportage de Daniel Moine et Valérie Banabera


A lire aussi

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus