Nîmes : le mano a mano d'ouverture tient ses promesses

Le vent a soufflé trop fort. Et les toros ont manqué de présence. Mais Morante était en état de grâce, les arènes étaient remplies d'un public bienveillant : la feria de Pentecöte est bien partie!

Nîmes a savouré le meilleur Morante ce soir
Nîmes a savouré le meilleur Morante ce soir © Blaise Volckaert
Nîmes, vendredi 22 mai, 18h15 (paseo retardé de 15' à cause des mesures de sécurité aux portes)
Première corrida de la feria de Pentecote.
6 toros de Garcigrande, parfaitement choisis pour ce mano a mano, vifs, petits, légers (afficahnt tous moins de 500 kilos) et finement armés.
Sans son échec à l'épée, Morante aurait accompagné El Juli par la Porte des Consuls. Depuis l'épisode de la chaise, Nîmes n'avait pas vu l'artiste de la Puebla à un tel niveau…

Morante de la Puebla, silence, une oreille et ovation.
El Juli, une oreille, silence et une oreille.

reseña


Public enchanté. Vent imprévisible, les rafales succédant au calme plat.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro culture tauromachie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter